Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

David Holston muet face à la JL Bourg : « C’était la clef du match, même s’il ne semblait pas à 100% »

Le meneur de la JDA Dijon David Holston a été parfaitement muselé en demi-finale de la Leaders Cup face à la JL Bourg-en-Bresse. Une prestation à l’image de l’équipe dijonnais qui a eu beaucoup trop de manquements pour espérer l’emporter (défaite 94-77).
David Holston muet face à la JL Bourg : « C’était la clef du match, même s’il ne semblait pas à 100% »
Crédit photo : Léo Morillon - LNB

Quatre petits points, 0 sur 8 au shoot, un tout petit 5 à l’évaluation… le meneur de poche de Dijon, David Holston aura été très loin de ses standards habituels lors de la défaite des siens en demi-finale de la Leaders Cup face à l’impressionnante équipe de Bourg-en-Bresse. Alors qu’il comptabilise neuf matches à plus de vingt d’évaluation depuis le début de la saison, ce passage à vide de la légende dijonnaise s’explique davantage par une défense bressane qui a parfaitement su le museler qu’à un jour sans. « La défense qu’on a eu ce soir a été spectaculaire, on les a empêchés de développer leur jeu d’attaque », se réjouissait l’arrière américain Jordan Floyd en fin de match.

David Holston JDA Dijon 22-23
David Holston en défense sur son ancien coéquipier à Dijon, Axel Julien (JL Bourg). Crédit photo : Léo Morillon – LNB

Et pour cause, la consigne donnée par Frédéric Fauthoux à ses joueurs était claire : arrêter Holston. « C’était la clef du match, même s’il ne semblait pas à 100%, il fallait le stopper, et on a réussi à le faire. » A la baguette de cette opération bâillon, l’ancien dijonnais Axel Julien. Par son marquage à la culotte et en sollicitant souvent des prises à deux, il a rendu la vie -très – dure à son ex-coéquipier. « Axel s’est sacrifié, il a donné les bonnes fautes et le tempo » confirmait Frédéric Fauthoux en conférence de presse.

« On n’a pas réussi à installer nos systèmes, on a été à contre-temps tout le match »

Les shoots ouverts laissés à l’expérimenté Américain de 37 ans se sont comptés sur les doigts d’une main. Si bien que David Holston était contraint de forcer de tenter longue distance. Infructueux : 0 sur 5 dans l’exercice. Leur chef d’orchestre et principale force offensive étouffée, les hommes de Nenad Markovic n’ont jamais semblé trouver l’ombre d’une solution pour développer leur basket. « Avant que Bourg ne nous tue, on s’est tué nous-mêmes. Dès les premières attaques du match, on n’a pas réussi à installer nos systèmes, on a sans arrêt été à contre-temps » résumait, amer le coach bosnien des Dijonnais.

Propos recueillis à Saint-Chamond par Matthieu Slisse,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion