Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Déclassement confirmé pour Evan Fournier, Ousmane Dieng séduit, Rudy Gobert de nouveau à l’isolement

Après avoir été sorti du cinq de départ des Knicks, Evan Fournier n'a joué que 11 minutes contre Boston. Son plus faible total, pour des raisons sportives, depuis 2014 !
Déclassement confirmé pour Evan Fournier, Ousmane Dieng séduit, Rudy Gobert de nouveau à l’isolement
Crédit photo :

Pour le début de sa onzième saison NBA, Evan Fournier vit une période très délicate, peut-être la plus difficile depuis le début de sa carrière dans l’Association. Vilipendé par les virulents supporters des Knicks sur les réseaux sociaux – mais si ce n’était que ça… -, le capitaine des Bleus a surtout perdu sa place de titulaire et, peut-être, la confiance de son coach Tom Thibodeau. Contre son ancienne équipe de Boston, contre qui il avait toujours pris un malin plaisir à briller, le Francilien a eu droit à son plus faible temps de jeu depuis son arrivée à New York : seulement 11 minutes. Il n’avait même plus connu cela depuis février 2014, au moment où il avait acquis plus de responsabilités à Denver au milieu de sa deuxième année NBA ! Si ce n’est le soir du 1er janvier 2021, où il était sorti touché au dos après seulement 7 minutes de jeu lors d’un Philadelphie – Orlando… Alors que les Celtics ont aisément dominé les Knicks au Garden (133-118), Fournier n’a compilé que 3 points (à 1/1), 1 rebond, 1 passe décisive, 1 interception et 2 balles perdues.

Si OKC a aussi perdu (94-108 à Milwaukee), Ousmane Dieng a lui vécu une soirée plus réjouissante. Dans la foulée d’une prestation déjà intéressante contre Orlando il y a quatre jours, le rookie a compilé 8 points à 3/4, 4 rebonds et 5 passes décisives pour 16 d’évaluation en 22 minutes.

 

De son côté, Théo Maledon a traversé une soirée beaucoup plus terne. S’il continue à faire pleinement partie de la rotation de Charlotte (11 minutes) malgré son two-way contract et le début de la saison G-League, le champion de France 2019 n’a pas réellement pesé contre Brooklyn (3 points à 1/3, 3 rebonds et 2 passes décisives). Et les Nets l’ont emporté (98-94).

Enfin, Rudy Gobert a peut-être eu quelques flashs de mars 2020, quand son test positif au Covid avait soudainement paralysé la NBA. Pour la troisième fois de sa carrière, le pivot des Timberwolves est placé à l’isolement. Sans lui, Minnesota a tout de même dominé Houston (129-117).

BEBASKET

Une lecture plus fluide, des chargements de pages plus performants, et plus de publicité ! Offrez-vous un abonnement BeBasket et soutenez la rédaction et la couverture du basket français au quotidien.

À partir de 5€

Commentaires


Vous écrivez en tant que .Modifier

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5€