Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Dee Bost : « Je devais être vingt fois meilleur »

Deux points, -5 de ranking : Dee Bost était complètement passé à côté du match aller du Top 16 de l’Eurocup perdu par Monaco contre la Joventut Badalona (79-72). Hier soir, à Gaston-Médecin, l’Américain a remis les pendules à l’heure lors de la manche retour contre l’équipe espagnole avec une performance de très haut niveau. Avec 17 points et 11 passes pour 32 d’évaluation, le meneur de jeu a réussi son premier double-double après 53 rencontres dans la compétition. Il a surtout guidé la Roca Team à une victoire prépondérante contre la Penya (97-82), reprenant le point-average et par conséquent la première place du groupe E (3 victoires, 1 défaite). En conférence de presse d’après-match, Dee Bost a confié combien il était revanchard pour aborder la réception de Badalone.

« Je sentais que j’étais redevable envers moi-même, envers mon équipe, Monaco, pour ma performance la semaine dernière. C’était honteux, honnêtement. J’y ai pensé tous les jours jusqu’à aujourd’hui. C’était terrible mais c’est le basket, il y a des hauts et des bas. Mais comme j’ai dit, la semaine dernière était honteuse et je devais rebondir contre une belle équipe. »

C’est ce que l’AS Monaco a fait. Devant d’un petit point à la pause (46-45), les Monégasques ont accéléré en deuxième période sous l’impulsion de Dee Bost, auteur de 11 points et 6 rebonds rien que sur les vingt dernières minutes.

« On savait ce qu’on avait à faire en revenant sur le terrain, moi particulièrement. J’ai fait un match terrible, l’un des pires de ma carrière là-bas, et je savais que pour gagner, je devais être plus agressif et vingt fois meilleur. »

Loin des habitudes des équipes de Zvezdan Mitrovic, la Roca Team a pourtant scoré 97 points, son record en Eurocup. Le coach monténégrin tenait justement à saluer le travail offensif de ses joueurs.

« Ce fut un vrai bon match de notre part, un grand résultat et je tiens avant tout à féliciter mes joueurs et tout le monde. Il y a eu beaucoup de points marqués dans ce match et ce n’était pas la faute à de mauvaises défenses. Nos jeunes joueurs ont aussi participé, ils ont eu des minutes et c’était important pour la rotation. Cette expérience leur servira, je pense, pour le futur. »

Le Monténégrin a en effet fait démarrer Boukhary Cissoko dans le cinq de départ. C’était la première rencontre en Eurocup de l’ailier de 20 ans qui a joué cinq minutes au total. Le meneur Rudy Demahis (19 ans) a lui joué un peu moins de quatre minutes. 

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion