Evan Fournier peine à s’acclimater à son nouveau rôle chez les Knicks

Crédit photo : DR

Après un début de saison délicat, Evan Fournier peine à trouver du rythme dans son nouveau rôle chez les New York Knicks en NBA

Après une première saison décevante du côté des New York Knicks, Evan Fournier (2,01 m, 30 ans) est dans une mauvaise passe en ce début de saison et a été relégué sur le banc par son coach Tom Thibodeau. Sur les six premières rencontres, il a tourné en moyenne à 2,7 points à 20% dont 18,8% à trois-points, 1,3 rebond et 1,8 passe décisive en 14.8 minutes. Une situation difficile à vivre pour le Français.

« Le truc c’est que lorsque tu ne shootes que trois fois par match… ça s’additionne. Ça s’additionne », a déclaré Evan Fournier au New York Post. « Et à la fin de la saison, tu regardes ton pourcentage et il n’est pas bon « , a déclaré Evan Fournier. « C’est tout simplement difficile de trouver un rythme en ce moment. Je pense que je ne connais pas la rotation, ce qui se présente à moi, ce genre de choses. Je dois faire un meilleur travail sur tout ça et simplement être dans le moment, être prêt pour tout. »

Dimanche face au Thunder, s’il était sur le terrain en fin de rencontre, il termine avec 0 point à 0/5 aux tirs et a produit sa plus mauvaise prestation de la saison et a avoué que ce n’est pas simple de sortir du banc, lui qui est titulaire en NBA depuis sa 3ème saison (2014-2015). Un sujet dont il n’a d’ailleurs pas parlé avec son coach.

« Non, il n’y a pas de raison que j’aille lui parler de ça. Ce n’est pas moi l’important. L’important c’est nous, et de gagner des matchs », a expliqué Evan Fournier. « Et oui, je vais essayer de faire de mon mieux avec ce qu’on me donne. Je ne vais pas mentir, désormais je me raidis sur le banc parce que je suis un peu plus vieux. Mes genoux ne le supportent plus », a déclaré Fournier en rigolant. « Mais oui, ce n’est pas du tout une excuse. Je dois juste trouver des solutions par moi-même pour pouvoir aider l’équipe. C’est tout ce que je peux dire, vraiment. »

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires