Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Guillaume Vizade (Vichy) : « Une immense récompense pour le club »

Leaders Cup Pro B - La JA Vichy a remporté son premier titre depuis 2007 avec la Leaders Cup. Un trophée qui vient comme "une immense récompense" pour un club qui mise avant tout sur le collectif et la jeunesse.
Guillaume Vizade (Vichy) : « Une immense récompense pour le club »

Vichy a été porté par de nombreux supporters lors de la finale face à Champagne Basket.

Crédit photo : Lilian Bordron

Vichy est l’un des meilleurs exemples pour démontrer qu’un petit budget peut très bien s’en sortir dans le championnat de France. L’une des plus petites masses salariales de la Pro B a soulevé le trophée de la Leaders Cup ce dimanche 18 février à Saint-Chamond.

Soutenez notre rédaction sur le terrain à la Leaders Cup en vous abonnant à BeBasket

Un premier trophée depuis 2007

Une compétition toujours joué avec « fort intérêt », tenait à souligner l’entraîneur vichyssois Guillaume Vizade, « indépendamment de tout ce qu’on peut entendre autour de cette compétition ». La Jeanne d’Arc a donc été récompensée de son état d’esprit de compétiteur, en l’emportant au terme d’une rencontre renversante face à Champagne Basket (97-90, a.p.). Le club thermal vient ainsi de remporter son premier trophée depuis 16 ans, et un championnat de Pro B gagné à Bercy en préambule de l’historique sacre de la Chorale de Roanne.

« C’est immense (à propos du titre). J’espère que ça va donner un souffle de confiance à mes joueurs pour toute la durée de leur carrière et puis, pour le club, c’est une récompense immense, savourait Guillaume Vizade. Cette année, on est énormément soutenus, on a des affluences qui avoisinent les 2 500 personnes à Pierre-Coulon. Ce soir (dimanche), avec 600-700 personnes de Vichy, le bruit qu’il y a, quand c’est quatre fois plus, la salle est vraiment un chaudron. Je pense qu’avec Saint-Quentin, on se bat pour avoir les gens qui font le plus de bruit. Et ça c’est pas rien, c’est aussi ça le basket français, c’est cette cartographie-là. On est fiers de ça. Et je pense que cet environnement est très sain en termes de soutien vis-à-vis de nos jeunes joueurs. »

vizade-cape-leaders-cup-prob
Sébastien Cape a été le symbole du collectif vichyssois lors de la finale de la Leaders Cup Pro B avec 11 passes décisives. (Photo : Lilian Bordron)

Le partage, l’un des piliers de l’effectif vichyssois

Un triomphe qui est aussi celui du jeu, du collectif prôné par son entraîneur Guillaume Vizade et très bien exécuté par ses troupes. De jeunes soldats comme Ilias Karmadine, Noah Penda, Lucas Dufeal ou encore Mamadou Guisse, qui malgré l’envie légitime de se montrer pour aspirer à plus que la Pro B dans les années à venir, embrassent le projet de jeu du sélectionneur de l’équipe de France masculine U20. Au sein de l’Arena de Saint-Chamond, la JA Vichy a terminé cette finale de Leaders Cup avec 25 passes décisives pour seulement 6 pertes de balles.

« La volonté sur le partage, c’est un des piliers du travail qu’on essaye de mettre en place au quotidien, exposait le technicien vichyssois. On parle souvent de cohésion, on parle souvent de mots de management, mais la passe au basket ça symbolise souvent tous ces concepts managériaux qui peuvent paraître un peu creux. Les joueurs ont pris aussi confiance et comme on a un meneur de jeu Sébastien (Cape) qui est vraiment leader dans ce domaine là, c’est devenu un petit peu contagieux et tout le monde s’est mis à le faire. »

Encore du potentiel

Le collectif auvergnat mais également l’option de jouer « petit » face à une équipe de Châlons-Reims physique ont donc payé pour Vichy. Un titre qui vient « valider » la belle saison actuelle de la JA, dauphin de La Rochelle en championnat de Pro B. Mais qui ne prédit rien de ce qui adviendra pour la suite de la saison d’après son technicien :

« Les équipes qui vont performer en playoffs, c’est les équipes qui vont continuer de progresser dans les deux prochains mois. Il faut encore qu’on progresse, notamment dans la gestion d’un match. Si on veut avoir des matchs qu’on maîtrise, il va falloir monter encore d’un petit cran en termes de discipline, d’autonomie, de responsabilités supplémentaires. On a des joueurs qui peuvent apporter plus. C’est positif pour nous, ça nous laisse un peu de potentialité. »

Et encore quelques semaines pour travailler et gagner des matchs en vue des playoffs d’accession à la Betclic ÉLITE.

À Saint-Chamond,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
ryosanada
Guillaume Vizade est un excellent coach. Hâte de le revoir avec les U20 cet été. On avait rarement vu une équipe de France de jeunes aussi bien jouer que les U20 l'été dernier.
Répondre
(1) J'aime
cyrmans
"Le club thermal vient ainsi ajouter un 2e trophée à son palmarès, après celui du championnat de Pro B en 2007 à Bercy." Il y en a un petit peu plus que 2 trophés (https://www.vcm-basket.com/histoire/).
Répondre
(0) J'aime
gai27
Oui Vichy "l'un des plus petits budgets peut soulever un trophée dans le championnat de France". Mais d'autres ont fait de même il me semble : Denain, Angers ou Evreux. Il faut ensuite capitaliser dessus, et c'est là qu'ils vont être attendus. Les play-offs seront d'un tout autre niveau en terme de rythme, de préparation et surtout d'enchaînement de la performance. C'est sur ces points qu'ils ont raison de continuer à travailler car il faudra être prêt lors de cette phase décisive.
Répondre
(0) J'aime