Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Gravelines-Dunkerque s’impose à Blois et regarde vers le haut

Le BCM Gravelines-Dunkerque a pu compter sur la paire Kenny Boynton - Justin Robinson pour s'imposer en déplacement sur le parquet de l'ADA Blois (89-92).
Gravelines-Dunkerque s’impose à Blois et regarde vers le haut
Crédit photo : Tuan Nguyen

Pourtant bousculé par une équipe blésoise très accrocheuse, le BCM Gravelines-Dunkerque a pu compter sur un excellent duo Kenny Boynton – Justin Robinson à l’arrière pour faire la différence et l’emporter 92-89.

La paire Boynton – Robinson porte Gravelines sur le parquet de Blois

Après un bon départ (2-7, 3′), les hommes de Laurent Legname ont vu l’ADA Blois refaire peu à peu son retard. En tête sans jamais vraiment distancer leurs adversaires du soir, les Maritimes se sont appuyés sur la paire Kenny Boynton (25 points et 3 rebonds) – Justin Robinson (24 points et 8 passes décisives) pour conserver l’avantage à la mi-temps (41-47, 20′).

Un temps distancée en début de seconde période, l’équipe de Mickaël Hay d’un excellent Amadou Sow (26 points) a fait le dos rond pour revenir à hauteur de Gravelines-Dunkerque (62-62, 27′). Malgré une belle résistance, Blois n’est jamais parvenue à inverser la tendance et reprendre le dessus sur le BCM. Si Tyren Johnson (14 points) a tout tenté pour ramener les siens, le duo Boynton – Robinson s’est montré décisif dans le money-time et a permis aux joueurs de Laurent Legname de résister au retour des Blésois.

Comme Fos-sur-Mer, avant ce succès sur le parquet du Jeu de Paume, le compteur de victoires du BCM Gravelines-Dunkerque à l’extérieur restait à zéro. Ce samedi, l’équipe de Laurent Legname l’a débloqué, signant ainsi sa 10e victoire en 21 matches pour se rapprocher du top 8. De son côté, l’ADA n’enchaîne pas après sa victoire contre les Metropolitans 92 et retourne dans la zone rouge (7 victoires et 14 défaites).

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion