Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

La revanche d’Allan Dokossi, vainqueur d’un concours de dunks réussi !

All-Star Game - Malgré les défections de Juhann Begarin, Tidjane Salaün et Isiaha Mike, le concours de dunks du All-Star Game 2023 a tenu toutes ses promesses. Allan Dokossi, battu en 2021, remporte la mise sur un ultime dunk en mode Statue de la Liberté qui a fait chavirer Bercy.
La revanche d’Allan Dokossi, vainqueur d’un concours de dunks réussi !
Crédit photo : Pauline Ledez

Le concours de dunks du All-Star Game réunissait samedi soir, à la mi-temps du match des étoiles, Allan Dokossi (Dijon), Kilian Malwaya (Evreux), Mbaye NDiaye (Asvel) et Tyson Ward (Paris Basketball), remplaçant au pied levé du Burgien Isiaha Mike.

L’invité de dernière minute Tyson Ward fait preuve d’imagination

Appelé de dernière minute, le Parisien n’était pas venu faire de la figuration à l’Accor Arena. Le protégé de Tuomas Iisalo ressuscitait Shaquille O’Neal et Cedric Ceballos au premier tour, caméscope dans la main d’un partenaire sur son premier dunk, les yeux bandés sur le second. Premier à l’applaudimètre, l’Américain filait droit en finale pour affronter le Dijonnais Allan Dokossi, qualifié sur un superbe moulin à vent après rebond du ballon sur la tranche alors que Mbaye Ndiaye et Killian Malwaya quittaient le concours.

Malgré un premier dunk aussi créatif qu’impressionnant, exécuté façon football américain avec l’aide de ses coéquipiers en club Nadir Hifi et T.J. Shorts, Tyson Ward baissait pavillon face au joueur de la JDA. Ce dernier a ponctué son concours d’un hommage à Michael Jordan avec un dunk depuis les lancers-francs (ou presque…). Il a fait légèrement mieux que Ward, qui avait tenté le même type de dunk quelques secondes auparavant mais avec un poil moins de distance. L’intérieur de la JDA, défait en finale deux ans plus tôt, avait à cœur de « prendre sa revanche » cette année, dédicaçant son titre à sa maman, présente sur le parquet pour fêter la victoire de son fils.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
elsinger
Sans DJ Stephens, ce concours n'a pas la même saveur, ni le même niveau...
Répondre
(1) J'aime
lefreezident
Le joueur us de Blois ou du Portel aurait sans doute pas démérité a voir ce qu'ils ont fait en match
Répondre
(0) J'aime