Le 100% des clubs français : ça passe aussi pour l’ASVEL et Bourges

Alors que Lattes-Montpellier s’est imposé à Sopron plus tôt dans la journée, l’ASVEL Féminin et Bourges se l’ont respectivement emporté contre Koursk et Venise pour la 8e journée de l’EuroLeague féminine.

L’ASVEL a mis fin à sa série de trois défaites de suite dans la compétition en s’imposant contre Koursk 84 à 59 dans un match qui était pourtant parti pour être dominé par les Russes, devant de 10 points (10-20) à la fin du premier quart-temps. Mais les locales sont passées devant à 1 minute de la mi-temps et ont totalement submergé les visiteuses pour compter jusqu’à 33 points d’avance ! Valéry Demory a même pu faire participer à la fête la jeune Juste Jocyte (14 ans) qui a établi un record de précocité en EuroLeague féminine après l’avoir battu en LFB.

Pour Bourges, c’est la confirmation d’une très belle fin d’année 2019. L’équipe d’Olivier Lafargue, toujours privée d’Ana Dabovic et Isabelle Yacoubou, a très vite pris les devants pour mener 36 minutes et s’imposer 68-45 contre Venise. La recrue Natalie Achonwa commence à se montrer (9 points, 12 rebonds et 3 passes décisives en 15 minutes) alors qu’Alexia Chartereau continue de s’éclater (20 points à 8/13 en moins de 27 minutes). Bourges reste troisième du groupe A avec 5 victoires et 3 défaites.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires