Les Bleues entrent parfaitement dans leur Coupe du Monde

Crédit photo : FIBA

En s'imposant 70-57 contre la sélection hôte de l'Australie, l'équipe de France féminine a parfaitement lancé sa Coupe du Monde 2022.

Opposée au pays hôte, l’Australie, en ouverture de la Coupe du Monde 2022, l’équipe de France féminine a réalisé une très belle performance en s’imposant 70-57 ce jeudi à Sydney. Les Bleues ont maîtrisé leur sujet, menant tout le long de la deuxième mi-temps. Si leur réussite a été collective, Gabby Williams a porté les Bleues, battant au passage son record de points chez les Bleues (23 points). « C’est notre leader, Marine (Johannès) n’étant plus là, elle a montré le chemin aux filles, elle a tiré tout le monde vers cette victoire là », a commenté le sélectionneur Jean-Aimé Toupane après la rencontre, au micro de beIN Sports.

Les Australiennes limitées à 26,1% de réussite aux tirs

Rappelée suite à la blessure de Marine Johannès, Migna Touré a inscrit 7 points ce jeudi (photo : FIBA).

Plus globalement, la défense tricolore s’est montrée étouffante. Bien qu’en souffrance au rebond défensif (48 prises à 36 pour les Opals), les Françaises ont laissé leurs adversaires à 26,1% de réussite aux tirs seulement, volant par ailleurs un total de 11 ballons.

Cette grosse pression défensive s’est installée petit à petit. Car ce sont les Australiennes qui ont signé le meilleur départ (5-2) marqué par la grosse entame de Bec Allen (16 points à 6/16). Derrière, les Bleues ont été portées par Gabby Williams pour prendre les devants (10-14, 5′). Et si les locales ont repris le dessus, la fin de la première mi-temps a tourné à l’avantage des joueurs de Jean-Aimé Toupane, qui sont retournées aux vestiaires avec 1 point d’avance (31-32).

Marine Fauthoux France 2022
Marine Fauthoux confirme son rang au plus haut-niveau international (photo : FIBA).

Un avantage qu’elles ont brillamment conservé tout au long de de la deuxième mi-temps. Face à une équipe privée de véritable meneuse, Marine Fauthoux (10 points à 3/5, 6 passes décisives et 3 balles perdues pour 10 d’évaluation en 26 minutes), Sarah Michel (5 points à 2/4, 8 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions pour 12 d’évaluation en 26 minutes) & co ont résisté à la forte pression sur la ligne arrière pour perforer la défense australienne à quelques reprises. De quoi se mettre en pleine confiance et idéalement négocier la fin de match. Finalement, Gabby Williams (10/15 aux tirs dont 3/5 à 3-points mais aussi 3 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions pour 23 d’évaluation en 24 minutes) a mis fin aux débats avec un énorme panier à 3-points.

Place au Canada dès ce vendredi

Alexia Chartereau France
La rage d’Alexia Chartereau après un 3-points décisif (photo : FIBA).

Avec ce premier succès contre le favori du groupe B, les Bleues se mettent directement dans une bonne position pour la qualification en quarts de finale, d’autant plus que le staff a fait tourner : seule Alexia Chartereau (9 points à 4/12, 7 rebonds et 2 passes décisives pour 10 d’évaluation en 32 minutes) ayant joué plus de 26 minutes). Mais attention, elles ne devront pas se relâcher puisqu’un autre gros adversaire les attend, dès ce vendredi. Elles affrontent le Canada, qui a battu la Serbie championne d’Europe en titre. Entre-deux à 10h heure française.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires