L’Étoile Rouge donne une leçon à Monaco

Crédit photo : EuroLeague

Ce vendredi, l’AS Monaco était de retour à Belgrade. Les Monégasques y affrontaient l’Étoile Rouge et se sont lourdement inclinés (92-68). les hommes de Sasa Obradovic enregistrent une 7e défaite saison en EuroLeague.

Décidément, l’air de Belgrade ne réussit pas à Monaco. Après une brillante victoire face à l’Olympiakos mardi, les hommes de Sasa Obradovic se sont liquéfiés et ont pris une gifle dans la capitale serbe face à l’Étoile Rouge de Belgrade sept jours après sa déroute face au Partizan. Bousculée d’entrée de jeu, la Roca Team n’a existé que durant les premières minutes du premier quart-temps avant de perdre totalement pied dans le second. Totalement dépassé en défense et sans idées en attaque à l’exception de Mike James (26 points, 8/13 aux tirs), Monaco a concédé la plus lourde défaite de sa jeune histoire en EuroLeague.

L’Etoile Rouge s’est vite envolée. Porté par Branko Lazic (9 points) et Namanja Nedovic (11 points et 4 passes décisives) mais aussi Luca Vildoza (9 points, 3 passes décisives et 3 interceptions) et Ognjen Dobric (10 points, 4 rebonds et 3 passes décisives), le Red Star a vite mis la Roca team sous l’eau – en plus de la perte de Donta Hall blessé – et menait de 18 points à la mi-temps (54-36). Malgré un léger mieux après la pause, avec un 14-7 infligé à Belgrade (50-61) sous la houlette de John Brown (7 points et 6 rebonds) avec une petite claquette, Yoan Makoundou (4 points, 5 rebonds et 4 passes décisives) au rebond offensif et Mike James derrière les 6,75 m. Malheureusement, les Monégasques sont retombés dans leurs travers et ont basculé avec 22 points de retard à l’issue du troisième quart-temps après avoir encaissé un terrible 11-0 en l’espace de deux minutes (50-72, 30’).

Les dernières minutes sont finalement anecdotiques puisque l’Etoile Rouge n’a pas relâché l’étreinte à l’image d’un Filip Petrusev déchaîné (21 points et 6 rebonds en 24 minutes) pour s’assurer une victoire probante. Monaco s’incline de 24 points (92-68) et va devoir se remettre en selle, elle qui voit déjà ses poursuivants se rapprocher dans le haut du classement et qui devra enchaîner dimanche (18h00) à Cholet, face à l’actuel troisième de Betclic ELITE.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires