Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

L’Olympiakos de Moustapha Fall gagne la petite finale : « On termine sur une bonne note mais ça ne change pas grand-chose »

EuroLeague - L'Olympiakos a remporté la petite finale de l'EuroLeague face au Fenerbahçe Istanbul (87-84), au terme d'un match insipide et d'un Final Four frustrant pour Moustapha Fall et son équipe.
L’Olympiakos de Moustapha Fall gagne la petite finale : « On termine sur une bonne note mais ça ne change pas grand-chose »

Moustapha Fall et l’Olympiakos ont gagné la petite-finale contre le Fenerbahçe.

Crédit photo : EuroLeague

L’Olympiakos Le Pirée a remporté la petite finale de l’EuroLeague 2024, un an après l’AS Monaco. L’équipe de Moustapha Fall (2 points à 1/2 aux tirs, 5 rebonds, 2 passes décisives mais 4 balles perdues en 11 minutes) s’est imposée 87 à 84 contre le Fenerbahçe Istanbul dans un match insipide.

« J’aurais préféré que ça se passe différemment » »

Moustapha Fall, pivot de l’Olympiakos

Les Grecs ont fait la course en tête après un bon début. Devant de 11 points à la pause (48-37) avec un bon Nikola Milutinov (10 points à 3/7 et 7 rebonds pour 16 d’évaluation en moins de 14 minutes à la pause), la formation de Geórgios Bartzókas a vu le Fener’ recoller ensuite, sans toutefois parvenir à prendre le dessus. « On termine sur une bonne note mais ça ne change pas grand-chose », a rappelé Moustapha Fall après la rencontre. « Il doit y avoir un intérêt pour l’EuroLeague de garder ce match, mais en termes de prestige ou autre, ça ne sert à rien pour les joueurs », continue le pivot français, déçu de son Final Four 2024. « J’aurais aimé faire mieux avant-hier (vendredi), aujourd’hui, je m’en fous un peu, mais c’est sûr que j’aurais préféré que ça se passe différemment », regrette-t-il.

Moustapha Fall aura cependant l’occasion de se rattraper quelque peu en playoffs grecs puisque son équipe est en demi-finales et qu’elle pourrait croiser la route du Panathinaikos, finaliste de ce Final Four 2024, en finale. « C’est toujours un gros objectif de bien finir, de ne pas avoir un sentiment amer. On va essayer d’aller chercher ce titre », annonce l’ancien joueur de Poitiers, Monaco, Chalon et l’ASVEL.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
fussoire38
Mous est un bon joueur, mais clairement sur ce Final 4, la différence avec Mathias Lessort et Vincent Poirier est flagrante, logique qu'il n'est pas été retenu en équipe de France.
Répondre
(0) J'aime
flavor_flav
il quand même mis deux points! inarrêtable qu'il disait!
Répondre
(0) J'aime