Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Strasbourg a « perdu son alchimie technique » avec ses nombreux changements d’effectif

Betclic ELITE - La SIG Strasbourg a de nouveau perdu ce samedi en Betclic ELITE, en encaissant 101 points à Chalon-sur-Saône. Massimo Cancellieri revient sur la rencontre.
Strasbourg a « perdu son alchimie technique » avec ses nombreux changements d’effectif
Crédit photo : Charlotte Geoffray

Quatre jours après la victoire contre Saint-Quentin (78-66), Strasbourg n’a pas réussi à enchaîner ce samedi face à l’Elan Chalon. L’équipe de Massimo Cancellieri s’est inclinée 101 à 91 chez l’Elan Chalon.

Encaisser autant de points n’est pas coutumier des équipes de l’ancien coach du Limoges CSP, adepte des grosses défenses. Ce dernier est revenu sur la septième défaite de son équipe, qui occupe désormais la 15e place au classement.

« Je n’ai pas envie de commenter les 100 points, a-t-il déclaré après la rencontre. C’est factuel, nous n’avons pas bien jouer en défense. Comme le dit Hugo (Invernizzi), si on manque d’agressivité et d’engagement au début, c’est facile pour un adversaire comme Chalon, qui a une équipe avec beaucoup de shooteurs… Et qui en plus a su prendre l’avantage à l’intérieur quand on a réussi à stopper à l’extérieur. Olivier Cortale avait marqué 15 points à la mi-temps en plus des 3-points. C’était vraiment difficile dans ces conditions. Et quand on a compris comment jouer c’était trop tard. Après la pause c’était parfait. Avant ? Non ! »

Les absences de Léopold Cavalière (genou) et Paul Lacombe (cheville) sont forcément préjudiciables pour la formation alsacienne qui n’a cessé de modifier son effectif depuis le début de la saison.

« Nous avons perdu une alchimie technique parce que l’équipe n’arrête pas de changer. Nos deux meilleurs joueurs de la première partie de notre championnat sont dehors. Léo était à 15 points de moyenne et Paul nous a fait gagner je ne sais pas combien de matches. Il y a du QI basket dans cette équipe comme Hugo et d’autres, mais il manque les QI basket de Paul et Léo aussi.

Beaucoup de choses changent. On essaye mais ce n’est pas comme ça qu’on a construit l’équipe. Brooks arrive, Paul se blesse, Paul revient, Léo se blesse, Junior Etou arrive, Paul se reblesse… C’est normal, l’équipe n’est techniquement pas prête malheureusement. Ce n’est la faute de personne. Je ne peux rien reprocher aux joueurs. Ils doivent s’habituer très vite à beaucoup de changements et à retrouver une alchimie… Surtout défensive ».

Avant la réception du Pinar Karsiyaka Izmir mercredi en Ligue des Champions (BCL), Strasbourg va tenter de trouver un peu plus d’alchimie pour poursuivre son bon parcours dans la compétition.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion