Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Monaco ne se fait pas surprendre par le retour de Dijon

Betclic ELITE - L'AS Monaco, sans Mike James ou Donatas Motiejunas, a assuré le coup en Bourgogne pour l'emporter face à la JDA Dijon (72-80).
Monaco ne se fait pas surprendre par le retour de Dijon

Elie Okobo a assuré la marque pour Monaco avec plus de 20 unités.

Crédit photo : JDA Dijon

Après s’être assuré de l’avantage du terrain en quart de finale des playoffs d’EuroLeague, l’AS Monaco a fait le boulot face à Dijon en Betclic ELITE ce samedi 13 avril. Le club de la Principauté a su résister à une tentative de retour dijonnais en fin de match pour finalement s’imposer (72-80).

Monaco a fait exploser Dijon dans le 3e quart-temps

Sans Mike James ou encore Donatas Motiejunas, Monaco a surtout construit son succès en seconde période face à Dijon. Après une première mi-temps où la JDA s’est accrochée (écart de 8 points maximum), la Roca Team a sérieusement accéléré au retour des vestiaires en passant une série de 22 points à 4. Durant cette faste période monégasque, Elie Okobo a été impressionnant, lui qui termine la partie au final avec 21 points, 5 rebonds et 8 passes décisives pour 27 d’évaluation.

Malgré un écart qui atteindra les 23 points au plus fort (47-70, 29′), Dijon n’a jamais abdiqué et s’est battu jusqu’au bout devant son public du Palais des Sports Jean-Michel-Geoffroy. Les quelques paniers des leaders bourguignons David Holston (14 points) et Cameron Hunt (13 points) n’ont pas suffi pour l’équipe de Laurent Legname, qui partait de trop loin dans cette dernière période. Malgré le retour de plusieurs de ses cadres sur ces dernières semaines, Dijon a manqué de précision derrière l’arc (9/32 à 3-points), tout le contraire de l’ASM (10/22 à 3-points). Avec 12 victoires, comme Limoges et Le Mans, la JDA Dijon dit quasiment adieu aux playoffs (trois victoires de retard sur Strasbourg, 8e).

La réaction du meneur monégasque Elie Okobo au micro de Skweek : 

« Ils ont fait un run sur la fin (Dijon) mais on était concentrés, solides. On ne s’est pas frustré et on est resté en équipe. Il ne reste plus que deux victoires pour confirmer la première place »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion