Nancy : Roberto Gallinat s’en va

Crédit photo : Lilian Bordron

Le SLUC Nancy a officialisé le départ de l'arrière/ailier Roberto Gallinat. Deux autres joueurs devraient arriver, dont un peut-être très prochainement.

Depuis plusieurs semaines, le SLUC Nancy restructure son effectif. Après Darrins Govens, laissé libre après sa pige, Luke Fischer, parti à Séville en Espagne, un troisième joueur s’en va. Il s’agit de l’arrière/ailier Roberto Gallinat (1,93 m, 26 ans).

Membre du directoire chargé aussi du recrutement, Laurent Eisenbach avait fait le point sur les changements d’effectif au micro de France Bleu Sud Lorraine. Il avait déjà annoncé ce départ, l’expliquant ainsi :

« Avec la prolongation de Mike Scott, on se retrouve avec cinq Américains dans l’équipe. Le règlement n’autorise que quatre joueurs américains par match. Roberto Gallinat aujourd’hui, de par son apport assez loin des attentes lors de son recrutement, ne va pas jouer les prochains matches. Il est en recherche d’un club. Le marché étant très court en joueurs, il va trouver un club très rapidement. Du moins, c’est ce qu’on imagine. Donc il devrait nous quitter dans les jours qui viennent. »

Après 15 matches de Betclic ELITE, l’ancien joueur des Pacific Tigers (NCAA) tournait à 9,5 points à 37% de réussite aux tirs (dont 27,5% à 3-points), 2,5 rebonds et 1,9 passe décisive pour 7,5 d’évaluation en 24 minutes.

Limité à huit joueurs professionnels à l’heure actuelle, le SLUC pourrait engager Rudy Demahis-Ballou sur la ligne arrière ainsi qu’un joueur au statut bosman ou cotonou plus tard cette année « afin de compléter l’équipe si on identifie un manque dans ce nouveau collectif » annonce Laurent Eisenbach.

L’effectif du SLUC Nancy à l’heure actuelle :

  • Postes 1 : Kyle Vinales et Rudy Demahis-Ballou (?)
  • 2 : Antony Labanca
  • 2/3 : Mérédis Houmounou
  • 3/2 : Caleb Walker
  • 4/3 : Mike Scott et Clément Frisch
  • 4/5 : Donte Grantham
  • 5 : Stéphane Gombauld

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires