Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Dix ans après, Nanterre de retour en finale de la Leaders Cup !

Leaders Cup - Mené de 12 points par la JL Bourg en toute fin de troisième quart-temps (65-77), Nanterre a signé un dernier acte fabuleux pour renverser l'équipe burgienne (100-95). Dix ans après leur revers contre Le Mans, les hommes de Pascal Donnadieu sont de retour en finale de la Leaders Cup.
Dix ans après, Nanterre de retour en finale de la Leaders Cup !
Crédit photo : Lilian Bordron

Comment pouvait-il en être autrement ? Comment, lui qui est à la tête de l’une des histoires les plus romanesques du basket français, ne pouvait-il pas vivre une dernière émotion forte à la tête de Nanterre 92 ? Alors ses joueurs lui ont fait ce beau cadeau : un retour en finale de Leaders Cup, la seule compétition qui manque à son palmarès, dix ans après le revers contre Le Mans (59-64). « On sait que chaque match compte pour lui », clame Joel Ayayi. « On a conscience que l’horloge tourne et qu’on a une opportunité immense devant nous. »

Le mental de Nanterre

Et pourtant, à la 30e minute, Nanterre semblait avoir laissé complètement passer sa chance. Déjà, en première mi-temps, la JSF aurait dû beaucoup mieux s’en tirer qu’avec un simple +1 (46-45). Mais un gros passage de Zaccharie Risacher avait fini par annihiler le premier écart créé par les Franciliens (36-26, 13e minute). Puis, après la pause, les Bressans ont fermé, un temps, la raquette et ont gagné tous leurs duels pour s’offrir un avantage que l’on pensait décisif (65-77, 30e minute).

Soutenez notre rédaction sur le terrain à la Leaders Cup en vous abonnant à BeBasket

Justin Bibbins et Nanterre ont renversé la JL Bourg (photo : Lilian Bordron)

Mais ce serait mal connaître Nanterre… « On leur a mis un +10, ils sont revenus, pourquoi pas nous ? », assène Juhann Begarin. « Ils nous ont défoncé mais on sait qu’on peut les défoncer aussi. Nous sommes revenus avec beaucoup plus d’énergie et de force. » Une agressivité telle, dès le début du quatrième quart-temps, que les Bressans se sont retrouvés avec cinq fautes au compteur dès la 33e minute. « C’est dur de défendre dans ces conditions », pointait Isiaha Mike. Surtout que cette intensité défensive, qui a fait la force de la Jeu tout au long du premier semestre, avait choisi de faire désertion ce samedi..« On a laissé énormément d’énergie ces derniers temps, il a manqué de la fraîcheur physique et on ne peut pas faire les efforts défensifs », expliquait Frédéric Fauthoux.

« Les joueurs ont été héroïques ! »

Trouée par l’axe 1-5 Justin Bibbins (18 points et 8 passes décisives) – Ibrahima Fall Faye (23 points et 10 rebonds) tout au long de la première période, la JL Bourg a ensuite subi la foudre d’un Juhann Begarin déchaîné dans le dernier quart-temps. Auteur de 12 de ses 22 points dans la période, l’ancien parisien a levé le vent de la révolte, à l’image de son dunk incroyable sur Isiaha Mike. Et après le 17-0 passé à l’ASVEL vendredi, les Nanterriens ont fait à peine moins bien avec un 16-0 renversant dans le quatrième acte (de 65-77 à 81-77). « Les joueurs ont été héroïques », souligne Pascal Donnadieu, soufflé, comme une majeure partie, par le scénario d’un match exceptionnel (100-95, score final), l’un des plus beaux de la saison jusque-là. « Ils m’ont étonné ! Ils ont puisé dans des ressources mentales, physiques et basket assez extraordinaires. À -12, avec Desi Rodriguez out les trois quarts du match, ils ont été exceptionnels de courage et d’abnégation. » Comme s’il se passait quelque chose d’irrationnel pour Nanterre autour de ce week-end couramiaud. Comme s’ils savaient que leur entraîneur avait une dernière œuvre incomplète à parachever…

À Saint-Chamond,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lulutoutvert
ils se sont relachés les burgiens dans le 4e QT ? Ils le tenaient si bien le match, dans le 3e, on sentait clairement qu'ils mettaient leurs pattes sur le match, et la JSF commençait à plonger. Desi se blesse et puis disparait complètement (sera t'il dispo demain ???) Begarin, il kiffe seulement les Coupes ? Fall Faye petit match, hein !!! Bibbins plein d'envie Ayayi toujours complet dans le travail ingrat, mais quel joueur. Coté Bourg, Massa c'est vraiment agréable à voir (et surtout à avoir dans son équipe) Magic Mike, très dur à maîtriser. Risacher a un truc en plus (y compris le tir chanceux à 3 pts. Sinon, c'était un bon match pour le grand public, avec du suspens, du flashy, de la défense mais des attaquants qui prennent le pas. En fait, une bonne publicité pour notre championnat
Répondre
(3) J'aime
timotisane
Les burgiens ont vraiment joué un quart temps côté defensif, le troisième. Tout le reste du match j'ai vraiment eu l'impression qu'ils n'étaient pas a fond. Soit parce qu'ils étaient court physiquement soit parce qu'ils ont pris de haut leurs adversaires. En tout cas bravo à Nanterre pour cette victoire amplement mérité!
Répondre
(0) J'aime
metal79
Fauthoux et Bourg remplacent Collet et la sig ? Toujours placés jamais gagnant !
Répondre
(0) J'aime
jc87- Modifié
la SIG a gagné deux fois la Leaders cup, Collet quatre fois en comptant la semaine des as...
Répondre
(1) J'aime
lefreezident
Match magnifique, le plus beau de la coupe pour le moment.!! Des highligh de folies, du suspens, de l'ambiance...on en redemande !!! Bravo a Nanterre, bibbins est vraiment sous côté je trouve, car c'est un sacré joueur. Fall Faye sort un énorme match après son quart excellent aussi.et begarin qd il a envie c'est un joueur de calibre supérieur. Bourg joue bien, mais a souffert ds la raquette, ça manque d'un vrai Big Man, même si Massa et kokila font le taf
Répondre
(0) J'aime
samuel92- Modifié
Grosse perf nanterrienne qui récompense une magnifique partition. Ca fait plaisir de voir Juhann à ce niveau, à lui de reproduire ce genre de performance plus souvent. Le reste de l'équipe a fait le boulot également. Bibbins, Sene et Ayayi gèrent parfaitement cette équipe à tour de rôle.
Répondre
(0) J'aime
jc87- Modifié
Nanterre n'a pas volé sa victoire ! Je les voyais mal à l'entame du quatrième quart temps avec un effectif plus limité que Bourg mais ils ont su recoller très vite et prendre le dessus avec beaucoup d'envie et de maitrise. Quoiqu'il en soit c'était un super match de coupe et une très belle pub pour notre sport. Dommage que Rodriguez se blesse car je pense qu'il ne pourra pas jouer la finale et ce sera un gros handicap pour Nanterre.
Répondre
(0) J'aime