Roanne : Une défense tout terrain décisive contre Limoges

Crédit photo : Jacques Cormarèche

Jean-Denys Choulet revient sur la victoire de Roanne contre Limoges (88-87). Comme à Bourg-en-Bresse avant la trêve, la Chorale a renversé le match grâce à un pari défensif.

Jeudi soir, la Chorale de Roanne a repris la compétition comme elle l’avait arrêté, en s’imposant, cette fois-ci contre le Limoges CSP 88 à 87. Après la rencontre, l’entraîneur Jean-Denys Choulet a apprécié le fait que son équipe ait « passé un cap sur l’attaque de zone ». Quant à la faute contestée sur Stefan Moody, qui a permis à ce dernier d’offrir la victoire aux Ligériens sur deux lancers francs marqués à 1,6 seconde de la fin, il assure ne pas avoir eu une visibilité suffisante pour se faire un avis. L’entraîneur ligérien a préféré souligner l’efficacité défensive de son groupe pour renverser la situation dans le troisième quart-temps (de 45-53 à 79-64), exactement comme à Bourg-en-Bresse le 27 décembre où leur zone-press avait fait dérailler la JL dans le troisième quart-temps.

« Je ne veux pas m’engager, j’étais mal placé. Je ne l’ai pas vu, je ne le sais pas. Par contre ce que je peux vous dire, c’est qu’il y a faute sur Maxime Roos au rebond de Desi Rodriguez qui le pousse dans le dos. Ça, je peux le dire. Je crois que le gain du match vient plus de notre défense tout terrain, avec des prises à deux, des run and jump et run and trap, que des décisions arbitrales. »

Avec 7 victoires en 15 matches, la Chorale reste en course pour la qualification à la Leaders Cup 2023. Il faudra maintenant aller chercher un précieux succès à Strasbourg dès ce samedi soir, une autre formation à 7 succès en autant de rencontres.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires