Rodrigue Beaubois démarre bien la défense de sa double couronne, l’Olympiakos frappe fort

Crédit photo : EuroLeague

La première journée de l'EuroLeague s'est terminée vendredi par la victoire de l'Anadolu Efes Istanbul du duo Beaubois - M'Baye. L'Olympiakos de Moustapha Fall a également gagné, au contraire du Partizan Belgrade de Mathias Lessort.

Hormis la victoire marquante de l’AS Monaco à Bologne, on jouait la première journée d’EuroLeague sur trois autres parquets vendredi soir. Partout, des Français étaient de sortie.

Commençons par le double champion d’Europe, l’Anadolu Efes Istanbul, attendu en Principauté jeudi prochain. Les Stambouliotes débarqueront à Gaston-Médecin avec déjà une victoire au compteur puisque l’Étoile Rouge de Belgrade n’a pas fait le poids en Turquie (59-72). Remplaçant d’Adrien Moerman, Amath M’Baye a cumulé 6 points à 2/7 et 4 rebonds en 27 minutes, tandis que Rodrigue Beaubois s’est distingué avec 10 points à 4/9, 4 rebonds et 2 passes décisives en 24 minutes. S’il n’a rien à prouver aux yeux d’Ergin Ataman, lui qui évolue à l’Efes depuis 2018, le Guadeloupéen a tout de même une belle carte à jouer en ce début de saison avec l’absence de Shane Larkin.

Fortunes diverses pour Lessort et Fall

Huit ans après, le Partizan Belgrade a vécu un retour délicat en EuroLeague. Les coéquipiers de Danilo Andjusic (18 d’évaluation) ont coulé à Berlin (84-100), où l’ALBA menait déjà 61-43 à la mi-temps. Avec 9 points à 4/6, 6 rebonds et 3 contres en 25 minutes, Mathias Lessort a tout de même été actif.

Enfin, Moustapha Fall a vécu une soirée mitigée en Catalogne. Le géant du Pirée pourra se satisfaire du gros coup réalisé par l’Olympiakos d’entrée, avec une victoire 80-70 à Barcelone, mais lui est resté complètement muet, avec 2 rebonds et 2 balles perdues en 12 minutes. Après un déplacement à Patras lundi, il tentera de faire mieux dès vendredi prochain contre le Zalgiris Kaunas.

Première flamboyante en EuroLeague pour Bonzie Colson (Maccabi Tel-Aviv)

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires