Serge Crèvecœur (Gravelines) : « On s’est fait défoncer dans l’agressivité, dans l’intensité »

Dépassé d’entrée de jeu, Gravelines a pris une sévère rouste face à Boulogne-Levallois ce samedi, 89-57. Après la rencontre, l’entraîneur des Maritimes, Serge Crèvecœur, regrettait la prestation de son équipe :

« Je retiens qu’on n’était pas prêts, que c’était trop haut trop fort pour un premier match pour nous. On ne peut pas rentrer dans une rencontre avec un niveau d’intensité aussi bas. On s’est fait défoncer dans l’agressivité, dans l’intensité. Après on manque d’adresse, on fait 3/12 aux lancers pour commencer, les tirs ne rentrent pas, c’est un tout, mais ça commence par l’attitude et l’identité de l’équipe que je n’ai pas vues ce soir. En face, c’est une équipe qui va finir très haut au Championnat mais ce n’est pas une excuse. »

Et pas question pour l’entraîneur belge de se réfugier derrière la préparation tronquée dont de nombreuses équipes ont été victimes en raison de l’épidémie de coronavirus.

« Je n’ai pas pour habitude de chercher des excuses. On n’a pas été bons, on n’a pas été au niveau, on n’a pas répondu aux attentes qu’on s’étaient fixées nous-mêmes dans l’attitude et dans l’envie. Venir perdre à Paris c’est pas une catastrophe en soi. Dans la manière c’est pas bien, on a craqué mentalement très rapidement. Maintenant, à nous de nous remettre en question dans l’attitude et de réagir mardi (avec la réception de Limoges). »

Morency marque des points

Parmis les rares satisfactions de la soirée, Crèvecoeur soulignait le rôle important joué par Romuald Morency.  Lui qui découvre la Jeep Élite (il n’avait joué que quelques minutes en 2014-2015 avec Cholet) a montré beaucoup d’envie, et son énergie a notamment maintenu le BCM à flot dans le deuxième quart (8 points, 6 rebonds, 1 passe décisives et 4 fautes provoquées pour 13 d’évaluation en 29 minutes au final).

« Si tout le monde avait joué à son niveau je pense qu’on aurait vu un autre match. Il fait une super préparation, et c’était un des rares qui était au niveau ce soir. Il a joué poste 4 et poste 3, il a été plus qu’intéressant. S’il continue comme ça il va vite se rendre indispensable. » 

 

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires