Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Sidy Cissoko enfin intégré à la rotation des Spurs, mais sans garantie

NBA - Il aura fallu attendre la toute fin de saison pour voir les Spurs donner leur chance à Sidy Cissoko. Le deuxième rookie français des Spurs fait désormais partie de la rotation de l'équipe, mais doit tout de même faire ses preuves pour obtenir des minutes significatives.
Sidy Cissoko enfin intégré à la rotation des Spurs, mais sans garantie

Sidy Cissoko.

Crédit photo : Lilian Bordron

Il est un des rookies draftés en 2023 qui a le moins joué cette saison. Sidy Cissoko [1,98 m, 20 ans], sélectionné en n°44 par les Spurs, a pris son mal en patience pendant toute la saison. Mais alors que son équipe est bonne dernière de la Conférence Ouest et n’a plus rien à jouer, l’ancien de la G-League Ignite a enfin sa chance. Récemment, la franchise de San Antonio a mis fin à la saison de deux de ses cadres : Devin Vassell et Jeremy Sochan. D’autres sur son poste pourraient suivre, comme Keldon Johnson ou Cedi Osman. Le but étant de laisser la place aux jeunes joueurs qui n’ont eu que peu de chances de faire leurs preuves cette saison. Cissoko, qui n’avait joué que 32 minutes en cumulé entre octobre et mars, en fait partie. Sur ce mois d’avril, il a déjà disputé deux matchs.

Les Spurs ont encore cinq matchs de saison régulière à disputer. Un échantillon relativement faible pour que le Français puisse montrer de quoi il est capable. Mais même s’il a sa chance, un temps de jeu conséquent ne lui est pas garanti. Lors de ses deux matchs cette semaine, il n’a joué que 5 et 6 minutes. La faute à quelques erreurs bêtes qui n’ont pas dû plaire à Gregg Popovich. Ce dernier n’a pas pour habitude d’abandonner la saison, et va plutôt chercher à gagner les derniers matchs. Charge à Cissoko d’aider à cet objectif. Car le natif du Val-de-Marne a bien progressé cette saison en G-League, notamment dans son agressivité offensive et au rebond. Reste à appliquer ces progrès à l’échelon supérieur, ce qui passera avant tout par davantage de confiance en lui.

 

La patience est de mise

Les Spurs ne comptent pas presser le jeune français qui vient de fêter ses 20 ans. Malgré sa sélection au second tour de la Draft, ils l’ont quand même signé avec un contrat sur plusieurs années, avec deux années garanties et deux autres en option. Ce qui montre qu’il fait bien partie de leur projet au long-terme, et qu’ils ont un plan pour lui. En début de saison, Popovich expliquait que Cissoko « avait besoin de jouer » afin de « trouver sa voie. » Avant de réaffirmer qu’il croyait en lui quelques semaines plus tard : « J’aimerais lui donner encore plus de minutes. Je pense qu’il a beaucoup de potentiel. » Si la confirmation de son potentiel ne viendra pas cette saison, elle pourra toujours avoir lieu la saison prochaine. Mais il ne faudra pas non plus trop tarder, la NBA étant une ligue concurrentielle qui ne pardonne pas.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion