T.J. Parker : « Nous n’étions pas dans l’impact »

Crédit photo : EuroLeague

Vaincu hier par l’Alba Berlin à l’Astroballe (79-91), l’ASVEL a littéralement coulé et concédé sa dixième défaite cette saison en EuroLeague. En conférence de presse, le coach T.J. Parker est revenu sur la rencontre.

Débordée en deuxième mi-temps, l’ASVEL a rendu un dernière copie qui laisse à désirer en 2022 en s’inclinant face à l’Alba Berlin (79-91), adversaire qui a été vaincu lors des douze dernières rencontres en EuroLeague. Une défaite qui fait tache alors que l’ASVEL avait réalisé un mois de décembre satisfaisant avec un bilan de 6 victoires et 5 défaites.

« Je félicite Berlin, ils ont fait un très beau match » a déclaré T.J. Parker en conférence de presse. « Nous étions prévenus, ils ont joué un bon basket malgré le fait qu’ils ont perdu beaucoup de matchs. Mais malheureusement, quand on les laisse développer ce jeu, voilà ce qui peut arriver. Berlin joue très vite et face à ce genre d’équipe, il faut revenir en défense. C’est la base. Défensivement, nous n’étions pas dans l’impact et nous n’avons pas été en mesure de le faire durant 30-35 minutes. Ils ont fait des choses que qu’on a pas eu le temps de travailler avec trois joueurs absents cette semaine (NDLR : Nando De Colo, Youssoupha Fall et Yves Pons étaient présents au All-Star Game). Cependant, ce n’est pas une excuse. Quand nous avons su l’attaquer, nous avons eu des tirs ouverts mais avant d’attaquer, il faut défendre. On ne va pas tout remettre en question. On a beaucoup donné en décembre, les joueurs ont obtenu de grosses victoires. C’est un match qu’on va devoir mettre derrière nous. On va couper et on se revoit pour la reprise le 3 janvier. »

En attendant, place au repos pour l’ASVEL mais attention il faudra être d’attaquer puisque la reprise se fera face à l’Anadolu Efes Istanbul vendredi prochain et sera le nouveau point de départ d’une période marathon où il faudra réussir à bien négocier 10 matchs en 25 jours, toutes compétitions confondues.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires