Valéry Demory : « Viser, si possible, le Final Four »

En Ligue Féminine de Basket, le premier de la saison régulière est potentiellement qualifié pour la prochaine saison de l’EuroLeague, si le champion de France gagne également la Coupe de France (Bourges ou Charleville-Mézières). Avec un effectif très compétitif renforcé par les arrivées d’Héléna Ciak au poste 5 (pour 4 ans) et Marine Johannès sur le poste 2 (pour 3 ans), le Lyon ASVEL Féminin devrait avoir de quoi faire en cas de qualification au plus haut-niveau européen. Jugez plutôt l’effectif prévu pour la saison 2019/20 : Julie Allemand, Ingrid Tanqueray, Marine Johannès, Paoline Salagnac, Lidija Turčinović, Alysha Clark, Kendra Chery, Michelle Plouffe, Héléna Ciak, Marième Badiane et Clarissa Dos Santos. Et cela, coaché par le tandem Valéry Demory – Guy Prat qui truste le haut-niveau depuis plus de 10 ans, d’abord avec Lattes-Montpellier et désormais avec le Lyon ASVEL Féminin.

« Nous franchissons encore une étape, a commenté l’entraîneur Valéry Demory dans Le Progrès. Avec Héléna et Marine, nous avons recruté en qualité et intelligemment. Cette évolution était prévue dès ma première entrevue avec Tony (Parker), et on voit que le travail qui a été effectué depuis a été très bien fait. A tous les niveaux du club. Mais j’avoue que je ne m’attendais pas à ce que cela aille aussi vite. […] Ces deux recrues sont de très bon augure. Nous allons viser la coupe d’Europe, et si possible le Final Four de l’EuroLeague. Mais quand on voit que Bourges a échoué (sorti en quart-de-finale par Sopron, NDLR) de très peu cette saison, cela donne envie. »

En attendant, le staff et l’équipe vont rester concentrés sur la fin de saison, avec la volonté d’aller chercher le titre de champion de France.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires