Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

[Vidéo] La performance stratosphérique de Brandon Jefferson contre l’ASVEL

En 2018/19, Brandon Jefferson tentait de se faire connaître en Pro B (avec Orléans), tandis qu’Élie Okobo évoluait en NBA. Quatre ans plus tard, les chemins des deux hommes se sont croisés au Palais des Sports de Pau. Et le lutin texan avait visiblement envie de se faire connaître auprès de l’enfant de l’Élan Béarnais. « He can’t guard me ! », criait-il ainsi après son septième tir primé de la soirée, autrement dit : « Il ne peut pas m’arrêter ! »

Image symbole d’une soirée contre l’ASVEL (88-85) où l’ancien meneur de Strasbourg a été étincelant, s’offrant la meilleure performance de la saison en Betclic ÉLITE, une petite longueur devant le festival Chris Warren de la semaine dernière. En 38 minutes de jeu, Brandon Jefferson a ainsi cumulé 31 points à 8/12 (dont 7/10 à trois points), 5 rebonds, 9 passes décisives, 1 interception, 0 balle perdue et 8 fautes provoquées pour 42 d’évaluation. De loin son record en carrière de ce point de vue là (devant une marque à 38 en Leaders Cup Pro B à Blois), mais pas au scoring (35 unités en Allemagne en 2015/16).

« Je savais qu’il fallait que je fasse un bon match », a-t-il déclaré après coup au micro de Sport en France. « Contre une équipe de ce calibre, vos meilleurs joueurs doivent sortir du lot. Ça a été mon état d’esprit tout au long de la semaine, je me suis préparé pour être agressif comme cela et mes coéquipiers ont eu confiance en moi. »

Il en faudra au moins autant la semaine prochaine puisque après s’être offert le scalp de l’ASVEL, Pau-Lacq-Orthez a désormais rendez-vous chez le leader Boulogne-Levallois vendredi. Un nouveau joli défi en perspective pour Jefferson et les siens.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion