Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Après sa première victoire à la LDLC Arena, l’ASVEL a « écrit une page de son histoire »

EuroLeague - L'ASVEL, victorieuse de Milan ce vendredi, a ainsi signé sa première victoire dans son enceinte de la LDLC Arena. "J’ai dit aux joueurs qu’ils avaient écrit une page de l’histoire du club en remportant cette première victoire dans cette salle", souligne l'entraîneur Pierric Poupet.
Après sa première victoire à la LDLC Arena, l’ASVEL a « écrit une page de son histoire »

Les Villeurbannais ont pu communier avec leur public à l’issue de la victoire contre Milan.

Crédit photo : EuroLeague

Face à Milan, l’ASVEL a pour la première fois gagné dans sa nouvelle salle, la LDLC Arena. Pour décrocher sa 6e victoire cette saison en EuroLeague, Villeurbanne a notamment su profiter des nombreuses absences milanaises du soir (Shabazz Napier et Nikola Mirotic notamment).

La 7e tentative fut la bonne à Décines

Dominateurs tout au long de la soirée, les Rhodaniens ont cependant connu un fort moment de relâche au moment de conclure. Passant de +17 à +3 seulement à quelques instants de la fin, l’ASVEL n’est pas passée loin de partir en prolongation, si le tir du meneur milanais Maodo Lo avait trouvé la ficelle. Mais ce n’est pas arrivé, et les joueurs de Pierric Poupet ont ainsi pu savourer ce premier succès dans l’écrin décinois (81-77), après six tentatives infructueuses. Le technicien de 39 ans a d’ailleurs tenu à rendre hommage à ses joueurs.

« C’est une très grande satisfaction, savourait-il. Pour les gars, qui ont beaucoup travaillé, échoué souvent de très peu et qui méritent cette victoire. Et l’ensemble du club. J’ai dit aux joueurs qu’ils avaient écrit une page de l’histoire du club en remportant cette première victoire dans cette salle. Cela représente quelque chose et les gens s’en souviendront »

Un sentiment également partagé par l’intérieur Joffrey Lauvergne (17 points à 7/9 aux tirs et 4 rebonds), meilleur marqueur villeurbannais du soir à Décines :

« Je suis fier que nous continuions à nous battre, a-t-il indiqué auprès de l’EuroLeague. Nous sommes parfois décevants, mais nous nous battons et nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour gagner des matches. Comme ce soir, nous n’avons jamais abandonné. »

Cette victoire, outre le fait de débloquer son compteur à la LDLC Arena, permet à l’ASVEL de délaisser la place de lanterne rouge à l’Alba Berlin. Le prochain rendez-vous en EuroLeague pour Villeurbanne se déroulera vendredi prochain au Panathinaïkos, actuel 3e. Et à Décines, il faudra patienter jusqu’au 15 mars et une rencontre face à l’Anadolu Efes.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
derniermot
Qui lui dicte de telles betises ?
Répondre
(2) J'aime