Cholet composte son billet pour la FIBA Europe Cup

Crédit photo : FIBA

Cholet Basket a parfaitement exploité l'avantage de disputer le tournoi qualificatif pour la FIBA Europe Cup à domicile : le club des Mauges a battu les Néerlandais de Leiden et a validé sa participation à la C4.

C’était l’objectif principal du début de saison choletais. Après avoir dominé le Besiktas Istanbul (93-62), Cholet Basket a terminé le boulot en écartant Leiden, non sans mal (71-59). Deux ans après sa participation à la Ligue des Champions (BCL), le club des Mauges retrouve donc les joutes continentales, dans la confidentialité de la FIBA Europe Cup, la C4.

La victoire a mis longtemps à se dessiner à la Meilleraie. Surpris à la maison, les Choletais ont fait la course derrière en première mi-temps. Après 13 minutes de jeu, ils étaient menés 28 à 15. Mais deux paniers à 3-points des meneurs T.J. Campbell (13 points à 5/11 aux tirs et 3 passes décisives pour 11 d’évaluation en 24 minutes) et Enzo Goudou-Sinha (9 points à 3/8, 2 rebonds et 3 passes décisives pour 9 d’évaluation en 19 minutes) suivi d’un panier à 5 secondes de la mi-temps de Justin Patton (3 points à 1/1, 5 rebonds et 3 contres pour 12 d’évaluation en 24 minutes) ont ramené les locaux à -8 (27-35) à la pause. Grâce à une défense suffocante (9 points encaissés dans le troisième quart-temps), les Maugeois ont pris peu à peu le dessus après la mi-temps, avant de lâcher les chevaux lors de l’ultime période (15-25). Deux paniers à 3-points de Gaylor Curier (8 points à 2/5 et 3 rebonds pour 8 d’évaluation en 13 minutes) puis un alley-oop entre Goudou-Sinha et Neal Sako (4 points à 1/4 et 7 rebonds en 16 minutes) ont fait exploser la salle (59-51, 34′). T.J. Campbell a terminé le boulot avec deux paniers primés pour amener les siens dans une compétition qu’il a déjà remporté, en 2015 avec Nanterre.

Les hommes de Laurent Vila seront reversés dans le Groupe E où ils affronteront Oradea (Roumanie), les Kangoreores Mechelen (Belgique) et une dernière équipe qui reste à déterminer.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires