Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Élie Okobo (ASVEL) : « On a montré qu’on était une équipe »

Ultradominatrice lors du match 2 des finales de Betclic ÉLITE, l'ASVEL s'est baladée contre l'AS Monaco (91-54), ce vendredi 17 juin 2022. Elie Okobo, comme T.J. Parker, ont souligné l'implication défensive et aux rebonds des Villeurbannais. Retrouvez leurs réactions ci-dessous.
Crédit photo : Infinity Nine Media

Elie Okobo (arrière de l’ASVEL) : « On a été agressifs et on a montré un autre visage que lors du match 1. Ce n’était acceptable de commencer des finales de la sorte, surtout à domicile. On a mis beaucoup d’agressivité défensive. On a montré qu’on était une équipe. Faire un tel match, ça nous remet en confiance. Monaco nous avait dominés aux rebonds et on a tous été dans la raquette (39 prises pour l’AVEL à 34). On a mis du rythme, on a couru, on a mis des lay-up, des paniers ouverts et des 3-points. Tout le monde a amené la bonne énergie. Le rythme, la défense sont les deux ingrédients de notre victoire.

LIRE AUSSI. Une réaction de champion pour l’ASVEL qui humilie Monaco

« Mes joueurs ont du cœur »

TJ Parker (entraîneur de l’ASVEL) : « Je suis très fier de l’équipe. Mes joueurs ont du cœur. Ils se sont toujours battus, ils l’ont fait dès le début. Il fallait montrer les images du match 1 aux joueurs pour qu’ils s’en rendent compte. C’est la meilleure réaction qu’on pouvait avoir. Au match 1, ce n’était pas nous. On ne pouvait pas montrer ce genre de comportements. On voulait sanctionner Monaco sur notre jeu de transitions.

On a fait les stops qu’il fallait mais on a aussi su trouver de bons paniers sur demi-terrain. On a contrôlé le rebond : c’était la consigne n°1. On a vu de l’envie… J’ai vu 12 joueurs ce (vendredi) soir. Même les joueurs qui sont sortis du banc se sont donnés jusqu’au bout. On est resté sérieux tout au long de la rencontre.

À Villeurbanne,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion