Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Evan Fournier : « Je trouve dommage que Nicolas Batum se projette avant même les playoffs »

Crédit photo :

Sa saison NBA terminée, Evan Fournier a fait, comme le veut la tradition, le bilan de fin d’exercice. Bien entendu, l’arrière est déçu, les New York Knicks n’ayant pas atteint les playoffs avec un total de 37 victoires en 82 rencontres. Il ne l’a pas caché dans un entretien accordé Antoine Bancharel du journal L’Equipe :

« Ça fait un moment qu’on le sent venir, donc tu peux le digérer, mais tu ne l’acceptes pas… On n’a jamais réussi à trouver une osmose, une manière de jouer pour gagner. Avec 37 victoires, on serait neuvièmes à l’Ouest, donc en play-in, mais comme l’Est s’est renforcé… Malgré ce facteur imprévu, ça reste une immense déception. Si on ne fait pas une bien meilleure saison l’an prochain, ils vont tous nous foutre dehors ! »

« Je suis déçu, mais je lui fais confiance »

Après un détour par Toronto, un retour à Paris et des vacances en Italie, Evan Fournier remettra « la machine en route » pour préparer les échéances avec l’équipe de France : les qualifications à la Coupe du Monde 2023 puis l’EuroBasket 2022, à Berlin, qu’il ne manquera pas. Encore plus installé dans un rôle de leader avec les forfaits de Nando De Colo et Nicolas Batum, il se projette sur cette compétition.

« Frank (Ntilikina) devrait avoir plus de responsabilités à la mène. On va évaluer les jeunes, notamment avec la fenêtre en juin. Je pense à Théo (Maledon) , je pense à Killian Hayes… et d’autres joueurs que je n’ai pas en tête là. Timothé (Luwawu-Cabarrot) devrait lui combler l’absence de Nico et passer clairement titulaire. Mais je vais d’abord voir Vincent (Collet, le sélectionneur). Avec Rudy (Gobert), on était déjà cadres, donc notre rôle ne change pas, mais on aurait été moins seuls avec Nando et Nico. »

Le Francilien donne son avis sur ces forfaits, lui qui n’a jamais manqué une compétition internationale jusqu’ici.

« Nando nous l’avait dit le soir même de la médaille d’argent à Tokyo, ce qui traduisait à quel point il en avait besoin. Pour Nicolas, je n’ai pas mon mot à dire, mais je trouve dommage qu’il se projette avant même les playoffs. C’est quand même le capitaine de l’équipe. Donc je suis déçu, mais je lui fais confiance. Là où je ne suis pas d’accord, c’est de voir 2024 comme une récompense. C’est une compétition comme une autre, même si elle est plus médiatisée. Ce qu’on vit tous les étés vaut aussi le coup, et tu ne sais pas ce qu’il va se passer en trois ans. »

Les Los Angeles Clippers sont actuellement en train de tenter de se qualifier en playoffs NBA.

BEBASKET

Une lecture plus fluide, des chargements de pages plus performants, et plus de publicité ! Offrez-vous un abonnement BeBasket et soutenez la rédaction et la couverture du basket français au quotidien.

À partir de 5€

Commentaires


Vous écrivez en tant que .Modifier

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5€