Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

« Je m’élève contre la décision de Céline Forte » – Xavier Popelier, ancien président du Limoges CSP

Betclic ÉLITE - Après le refus de Céline Forte de vendre le Limoges CSP à Lionel Peluhet, un ancien président du club limougeaud, Xavier Popelier, s'est exprimé. Ce dernier souhaite que la dirigeante accepte la proposition du cadre d'Intermarché.
« Je m’élève contre la décision de Céline Forte » – Xavier Popelier, ancien président du Limoges CSP

La situation du Limoges CSP est alarmante.

Crédit photo : AS Monaco

La situation du Limoges CSP en cette mi-mai est alarmante. Après le refus de Céline Forte concernant une offre de reprise du Limoges CSP par Lionel Peluhet, l’incertitude sur l’avenir du club limougeaud est encore plus grande.

« Les intérêts personnels doivent passer après ceux du club »

Dans ce contexte tendu, un ancien président du Cercle Saint-Pierre, Xavier Popelier, s’est exprimé sur la situation de l’institution de la Haute-Vienne. L’ancien dirigeant a organisé une conférence de presse pour demander à Céline Forte d’accepter la proposition du cadre d’Intermarché.

« Je ne le connais pas personnellement (Lionel Peluhet), mais les occasions de trouver des investisseurs actuellement sont plutôt rares, surtout à Limoges, note l’ancien dirigeant limougeaud, Xavier Popelier, auprès du Populaire du Centre. Je m’élève contre la décision de Céline Forte parce que les intérêts personnels doivent passer après ceux du club. Si on a fait ce club, c’était pour faire parler de Limoges qui avait la réputation d’une ville qui s’endormait un peu. Je n’admets pas qu’on puisse prendre aujourd’hui des décisions qui vont à l’encontre de son intérêt. »

Xavier Popelier a été un emblématique président de Limoges, de 1961 à 1993. Bâtisseur le club avec Jean-Claude Biojout, il prend la parole car il « considère que le club est prêt à disparaître ». Xavier Popelier souhaite du changement au Limoges CSP.

« Céline Forte s’est retrouvée à la tête d’un club sans avoir la totalité des compétences nécessaires pour le diriger. C’est son erreur. Elle s’est crue plus forte qu’elle ne l’est. Tout le monde n’a pas les capacités de diriger un grand club de basket.  »

Xavier Popelier

 

Ce mercredi 15 mai, les dirigeants du Limoges CSP seront confrontés à l’ultimatum fixé par la DNCCG : recevoir l’argent de nouveaux investisseurs pour que son avenir soit toujours dans le giron du basket professionnel français. Reste désormais à savoir si Céline Forte acceptera finalement l’offre de Lionel Peluhet.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
djigga
C'est marrant, on a l'impression qu'un club qui fut par le passé sur certaines séquences un grand et gros club français, doit être au premier niveau du championnat à vie ! Les clubs c'est comme la vie, c'est un cycle ! Et Limoges ait déjà passé par une descente et quelques années en Pro B avec des affaires louches... On s'en aussi qu'il y a un problème d'ego. Cet ancien présdident n'a jamais apprécié que Céline Forte succède à son père, c'est aussi simple que ça. Mais il était où ce mec quand Forté de son vivant luttait contre vent et marré pour que Limoges continuent à vivre ? Si on extrapole cette situation de Limoges, cela renvoie à la question de la culture en France sur le sport ! Il n'y a jamais eu autant de millionnaire et milliardaire en France mais très peu d'investissement financier dans le sport, notamment autre que le foot ! On est soi-disant un pays de sport...ça c'est un putain de mensonge !!! On est culturellement vraiment nul à chier dans le business du sport ! Vraiment nul. Quand je vois que l'offre de l'Equipe et de Skweek pour la Betclic était de 2,5 Millions d'euros par an sur 10 ans...mais c'est d'un ridicule... Pas étonnant que beaucoup de club soit en limite ou en galère. Sachant que le marchandising c'est zéro. Qui a des maillots de Limoges ? Ils ont toujours été tellement laids...bref !
Répondre
(3) J'aime
jc87- Modifié
Ce mec comme tu dit n'était plus président du CSP depuis longtemps lorsque Forte a repris le club et il avait déjà 70 ans à ce moment là. Monsieur Popelier a créé le CSP de toutes pièces avec Monsieur Biojout et tous ceux qui lui ont succédé y compris Fred Forte n'ont pas fait le quart de la moitié de ce qu'il a fait pour construire un club de basket européen dominant, dans une ville ou ce sport n'existait pas et qui n'avait qu’une image plus que vieillotte de ville de la porcelaine. Sans Xavier Popelier qui y a cru alors que très peu de gens pensait que c'était possible, y compris et surtout ici même, pas de Limoges CSP c'est aussi simple que ça ! Qu'il prenne la parole aujourd’hui à son age est tout à son honneur et je comprend tout à fait son écœurement de voire son club en être là aujourd’hui.
Répondre
(8) J'aime
raoulfonfrin
Tissus de conneries truffé de fautes. Zéro intérêt.
Répondre
(3) J'aime
michel_jeune
Ben on attend que tu t'y mettes, montre nous à quel point tu es une pointure dans le business du sport.
Répondre
(2) J'aime
gai27
Les Choraliens et les Ebroiciens, même combat si ça continue !
Répondre
(1) J'aime
halle_37
Bien d'accord, et Blois aussi
Répondre
(1) J'aime
shawntarogers
En attendant, ça ferait chier de voir le CSP chuter. Le club risque « juste » la Pro B ou pire ?
Répondre
(0) J'aime
michel_jeune
Le club risque hélas bien pire que la pro B, si Céline Forte ne présente pas aujourd'hui des garanties concrètes (et pas de vagues promesses comme la fois précédente) devant la DNCCG, le club est en faillite et c'est au niveau régional qu'il repartira.
Répondre
(1) J'aime
flavor_flav
faudrait savoir pourquoi elle a refusé avant d'émettre des opinions.
Répondre
(1) J'aime
rix75- Modifié
Investir dans le sport de haut niveau , c'est y laisser des plumes mis à part deux voir trois clubs de foot.
Répondre
(0) J'aime
jeanpeuplu
Monsieur Popelier et Didier Dobbels ont mené le club à la faillite en 1995, c'est pas bien de vouloir donner des leçons après ça !!!!
Répondre
(0) J'aime