Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

La JL Bourg fait tomber Monaco

Betclic ÉLITE - La JL Bourg a dominé une équipe de l'AS Monaco (74-70) privée de Mike James et de John Brown III ce dimanche pour les 10 ans d'Ekinox.
La JL Bourg fait tomber Monaco

Bodian Massa a dominé la raquette de l’AS Monaco, au même titre que Kevin Kokila.

Crédit photo : Jacques Cormarèche

La JL Bourg est la deuxième équipe à avoir fait tomber l’AS Monaco en Betclic ÉLITE ce dimanche 4 février, pour fêter les 10 ans de son premier match à Ekinox. Trois mois après son revers à Nancy, la Roca Team est tombée chez le deuxième ex-æquo du championnat, en compagnie de l’ASVEL.

Privé de Mike James et John Brown III, les héros de la victoire de vendredi, et arrivé le jour même, Monaco a fait la course derrière après un mauvais départ (21-12). Après avoir recollé (26-26, 17′), l’équipe de Sasa Obradovic, désorganisée (10 passes décisives pour 21 balles perdues) face à la belle défense bressane (48,8% à 2-points seulement pour la Roca Team), a de nouveau été décrochée dans le troisième quart-temps. Il faut dire que Kevin Kokila (13 points à 5/5 aux tirs et 5 rebonds pour 18 d’évaluation en 17 minutes) et Bodian Massa (14 points à 5/7, 3 rebonds et 2 passes décisives pour 18 d’évaluation en 23 minutes) se sont tour à tour relayés pour martyriser la raquette monégasque. C’est sur un tir en crochet de ce dernier que la JL Bourg a terminé le troisième quart-temps avec 12 points d’avance (59-47).

Toutefois, la formation de Frédéric Fauthoux a du attendre le money time pour sécuriser sa victoire. Car avec un Jordan Loyd (16 points à 6/13 et 5 rebonds pour 15 d’évaluation en 25 minutes) déchaîné des deux côtés du terrain, l’équipe de la principauté est revenue sur les talons des locaux (67-64). Mais faute de possessions bien gérées, ils ne sont pas parvenus à renverser la tendance.

Comme en 2023, la JL Bourg a battu l’AS Monaco avant la Leaders Cup, malgré un Zaccharie Risacher peu en réussite (0 point à 0/6 aux tirs, -7 d’évaluation en 20 minutes) et des difficultés à tenir le rebond (29 prises à 44). Mais avant d’aller à Saint-Chamond, elle aura un dernier match de phase de poule d’EuroCup puis un choc face à son voisin, l’ASVEL – qui a battu Limoges plus tôt ce dimanche -, dans une semaine à l’Astroballe. Un match qui déterminera qui sera le seul dauphin de Monaco en Betclic ÉLITE avant la trêve du championnat.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
bobby- Modifié
Match d'un niveau très moyen. Beaucoup de pertes de balles et une adresse pas au rendez vous. Bourg avait plus envie que Monaco pour qui ce match n'avait rien de crucial compte tenu de son avance au classement et le fait qu'ils ont une semaine chargée (réception ASVEL demain et déplacement à Bologne vendredi). Cornelie et Tarpey ne pèsent pas dans cette équipe même en LNB. Côté Bourg, Risacher est passé complètement au travers : 0/6 aux tirs, O/2 au LF et -7 d'éval.
Répondre
(0) J'aime
yo1935
Cornelie etait horrible et effectivement Tarpey est assez decevant surtout que Ouattara a le meme profil.
Répondre
(0) J'aime
grotext
Effectivement pas un grand match mais une victoire de prestige pour les 10 ans d’Ekinox ! Le public a bien grondé, c’était sympa à voir (et entendre). Risacher se prend le rookie wall sur ce match mais Bodian Massa et Kevin Kikola ont régalé. 2 intérieurs passés sous les radars mais qui confirment leurs places dans l’élite
Répondre
(2) J'aime