Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Lassi Tuovi avant Strasbourg – Peristeri : « C’est un défi après une pause aussi longue »

Crédit photo :

Voilà quatre semaines que la SIG Strasbourg n’a plus joué en compétition. Après une défaite frustrante contre Rytas Vilnius, avec un money time raté, la formation alsacienne a été privée de compétition, suspension de la Jeep ELITE et trêve internationale obligent. Si deux joueurs ont pu jouer avec leur équipe nationale (Jaromir Bohacik avec la Tchéquie et Ishmail Wainwright avec l’Ouganda), que Yannis Morin a pu soigner sa cheville douloureuse, l’équipe va certainement manquer de repères, même si elle a disputé un match amical contre Gries-Oberhoffen vendredi dernier.

Peristeri a changé son coach et trois joueurs

Cependant, son adversaire du jour, Peristeri, pourrait aussi manquer de vécu collectif. En effet son coach Nikos Papanikolopoulos a été remplacé par Argyris Pedoulakis et trois joueurs sont arrivés récemment : le légendaire pivot grec Ioannis Bourousis, le meneur étasunien Ryan Harrow et l’ailier-fort Jaye Crockett (passé par Le Portel en 2018-2019). Les effets de ces nombreux changements se font attendre puisque samedi l’équipe de Steven Gray (auteur du record à l’évaluation en BCL le 27 octobre) a perdu contre Lavrio dans le championnat grec. Un match qui a permis au staff de la SIG d’analyser les caractéristiques de son adversaire.

« Bien évidemment quand tu signes un nouveau coach et de nouveaux joueurs, ça peut prendre du temps à se mettre en place, relative l’entraîneur Lassi Tuovi sur sigstrasbourg.fr. Mais ils seront à coup sûr meilleurs demain (mardi). Mais, pour être honnête, ils sont puissants, ils jouent dur, ils sont imposants donc, si on entre dans un match basé sur le combat physique nous avons peu de chance de l’emporter. Il faudra jouer dur, c’est une évidence, mais nous devons surtout imposer notre rythme, du jeu rapide et être athlétique. »

Les quatre équipes du groupe E étant pour le moment à égalité avec une victoire chacune, il va falloir l’emporter. Et l’absence de compétition ne doit pas être une excuse. Au contraire, l’équipe qui attend ce moment depuis un moment doit montrer son envie de bien faire.

« Nous sommes très excités, motivés, avoue Lassi Tuovi. On a faim et nous avons fait le plein d’énergie. Donc, si nous parvenons à canaliser et utiliser tout cela au mieux ça va donner quelque chose d’intéressant. Mais c’est un défi après une pause aussi longue. Le contrôle du rythme sera important. »

Entre-deux à 18h, rencontre à suivre sur Canal+ Sport.

BEBASKET

Une lecture plus fluide, des chargements de pages plus performants, et plus de publicité ! Offrez-vous un abonnement BeBasket et soutenez la rédaction et la couverture du basket français au quotidien.

À partir de 5€

Commentaires


Vous écrivez en tant que .Modifier

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5€