Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

L’Etoile Rouge remporte la Ligue Adriatique et assure sa place en EuroLeague

Ligue adriatique - Comme depuis trois saisons, l'Etoile Rouge et le Partizan de Belgrade se retrouvaient en finale des playoffs de la Ligue Adriatique. Le derby éternel de Serbie promettait une série palpitante aussi bien sur le terrain que dans les tribunes mais les joueurs de l’Étoile Rouge ont rapidement balayé leurs rivaux en remportant trois victoires à zéro la finale. Une victoire qui leur garanti l'accès à l'EuroLeague pour la saison 2024-2025.
L’Etoile Rouge remporte la Ligue Adriatique et assure sa place en EuroLeague

L’Étoile Rouge a remporté la Ligue adriatique 2024.

Crédit photo : Liga ABA

L’Etoile Rouge de Belgrade s’est offerte ce dimanche un 7e titre de champion de Ligue Adriatique en battant son rival historique, le Partizan Belgrade. Lors du match 3

Les deux clubs emblématiques du championnat comptabilisent désormais 7 titres chacun et se partagent le record de trophées remportés dans la compétition. En ayant fini premier et deuxième de la saison régulière, l’Étoile Rouge et le Partizan ne pouvaient se recroiser qu’en finale. Les coéquipiers de Nemanja Nedovic (Étoile Rouge) finissent invaincus des playoffs, disposant facilement de leurs adversaires en quarts (2-0 contre Studenski Centar) et en demi-finales (2-0 contre Mega Basket) pour s’offrir le rival serbe en finale (3-0 contre le Partizan).

Yago Dos Santos, nouvelle star de l’Étoile Rouge, MVP des finales

Avec 11,7 points, 4,4 passes décisives et 3 rebonds de moyenne sur la série, le meneur brésilien Yago Dos Santos a été le grand artisan de la réussite de son équipe en finale. Arrivé l’été dernier pour suite aux départs de Facundo Campazzo au Real Madrid et de Luca Vildoza au Panathinaikos, le poste 1 confirme les ambitions de son équipe pour cette saison. Il s’est parfaitement illustré dans le collectif bien rodé des Serbes qui s’évite une saison catastrophe. Déjà MVP des finales de Bundesliga en 2023, l’international brésilien finit cette fois MVP des playoffs de Ligue adriatique.

Deux salles, deux ambiances et un Partizan absorbé

Alors qu’ils font chambre commune à la Belgrade Arena (20 000 places) en EuroLeague, l’Etoile Rouge et le Partizan ont respectivement joué dans leur salle historique. Les deux premiers matchs des finales ont été accueilli dans la mythique Alexander Nikolic Hall. Véritable cathédrale du basket serbe, elle avait été réduite au silence lors des matches d’EuroLeague du Maccabi Tel-Aviv délocalisés en Serbie cette saison. Dans une salle à guichet fermés sur les deux matches (16 000 spectateurs en cumulé), les joueurs retrouvaient leur cocon et l’ambiance était au rendez-vous. Les joueurs de l’Étoile Rouge ont été au niveau à l’image de Nedovic, auteur de 21 points dans le match 1. Le match 3 crucial à la Belgrade Arena était tout aussi impressionnant en terme d’ambiance comme il est de coutume avec le Partizan. Mais il a du se jouer sans James Nunnally, véritable moteur du Partizan cette saison, le meneur américain ayant connu une altercation physique avec Stefan Lazarevic. Celle-ci s’est produite dans les couloirs avant le début du match et il n’a pas pu jouer la rencontre. Avec un Kevin Punter pas au niveau de sa saison d’EuroLeague, les joueurs de Zeljko Obradovic n’ont pas réussi à forcer un match 4 décisif devant leur public en s’inclinant 82 à 76.

Les caméras de surveillance de la Stark Arena ont filmé l’altercation entre James Nunnally et Lazerevic :

Un ticket pour l’EuroLeague 2024-2025 pour l’Étoile Rouge

Les instances de l’EuroLeague sont en pleine réflexion sur l’attribution des tickets et des licences de participation à la prestigieuse compétition européenne. Notamment du au manque de performance de certaines équipes comme l’ALBA Berlin et la montée fulgurante du Paris Basketball, qui s’est sportivement qualifié pour l’EuroLeague en remportant l’EuroCup. Une chose est sûre c’est qu’avec ce titre glané par l’Etoile Rouge, le club serbe assure sa place en EuroLeague pour la saison prochaine. Ils contraignent donc fortement la participation de leur rival dy Partizan. Cependant la situation n’inquiète pas Zeljko Obradovic. Interrogé sur le statut du Partizan la saison prochaine en Euroligue, il semble assez confiant sur la participation de son équipe :

« Je suis sûr que le Partizan jouera en EuroLeague. J’en suis convaincu. Le Partizan fait tout et à tout pour y être et il est reconnu des instances de l’EuroLeague », a-t-il déclaré au micro de Zeljko Obradovic de Mozzart Sport.

Retour en vidéo sur le match 3 de la finale des playoffs de Ligue adriatique entre l’Étoile Rouge et le Partizan Belgrade :

A noter que si vous êtes amateurs de paris sportifs, et que vous appréciez parier sur le basket, n’hésitez surtout pas à vous rendre sur des sites de paris sportifs en direct.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
thorir
Donc là dans les clubs règlementairement (même si on sait bien que l'ECA fait ce qu'elle veut hein) les + menacés on aurait: Partizan, Valencia qui était en wild card et donc soumis à une qualification au Top8 pour être reconduit, la Virtus dans le même cas et qui va perdre son plus gros sponsor historique cet été, et puis le coup de pression mis sur Berlin ...
Répondre
(0) J'aime