Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

« Nos joueurs extérieurs ne sont pas au niveau » : Roanne va remplacer Grady ou Tucker

Betclic ÉLITE - De retour dans la zone rouge du championnat après sa défaite contre Gravelines-Dunkerque, la Chorale de Roanne recherche un nouveau shooteur. Kellan Grady et Jordan Tucker sont en danger.
« Nos joueurs extérieurs ne sont pas au niveau » : Roanne va remplacer Grady ou Tucker

Kellan Grady et Jordan Tucker sont dans l’œil du cyclone à Roanne

Crédit photo : Grégory Portelette / www.com1declic.net

Alors que l’état d’urgence est revenu depuis vendredi soir, et la défaite problématique contre le BCM Gravelines-Dunkerque (69-78), la Chorale de Roanne recherche un nouveau joueur. Un poste 2-3 plus précisément, ascendant shooteur, pour la troisième équipe la moins performante à 3-points (31,8% de moyenne). « C’est la priorité du moment », a indiqué le président Emmanuel Brochot au Progrès, lui qui a confirmé l’entraîneur Marc Berjoan jusqu’à la fin de la saison.

La recrue pourrait remplacer Kellan Grady, qui devait déjà être arrêté avant l’éviction de Jean-Denys Choulet. Plus que l’ombre du joueur fantastique qu’il était en début de saison, l’arrière américain fait face à une dépression pour sa première expérience européenne. Vendredi, il a traversé le match comme un fantôme : 0 point à 0/0, 0 rebond et 0 passe décisive en 10 minutes. À moins qu’elle ne vienne pour prendre la place de Jordan Tucker, très critiqué depuis le début de saison pour sa passivité défensive. Toujours défendu par Jean-Denys Choulet, le héros du Jeu de Paume n’existe plus depuis le départ du coach bisontin : 0 point à 0/4 en 17 minutes contre Le Portel, 5 points à 2/5 en 21 minutes face au BCM.

« Nos joueurs extérieurs ne sont pas au niveau », assène Emmanuel Brochot, toujours au micro du Progrès. « Si personne ne met des paniers, on ne peut pas y arriver. » La Chorale a intérêt à vite trouver son bonheur puisque le délai pour qualifier un nouveau joueur (qui serait alors le 16e, et dernier, contrat) se raccourcit dangereusement. Mercredi soir, le club ligérien accueille la JL Bourg en match en retard.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
chalon71- Modifié
De toutes façon, le réglement de la LNB est complétement débile. Aucuns clubs devraient avoir le droit de pouvoir changer autant de joueurs en une saison, hors pigiste médicale. Ca devrait être comme dans la plupart des autres sports avec des fenêtres de transfert bien défini à l'avance et un nombre bien limité de changement ( pas plus de 3 ou 4 changements )... Au final, ce n'est plus la logique sportive qui prime mais la logique financiére. Un club ayant plus de moyens peut se permettre de couper des contrats à souhaits et pouvoir changer presque à souhait la totalité de son équipe durant la saison. Comment voulez-vous que le grand publique adhère et s'y retrouve dans tout ce marasque. C'est au club lui même d'être obliger de faire les bons recrutements dés le début, et non se dire "si ça ne va pas, on changera en cours de route, vu qu'on a le droit".
Répondre
(5) J'aime
halle_37
Je suis totalement d'accord avec toi
Répondre
(2) J'aime
chalon71- Modifié
Aprés ceci dit, le recrutement sur le papier n'était pas mauvais. Une belle équipe sur le papier, quand Chalon les a rencontré au tournoi de Bourg l'été dernier, j'avais vu qu'il y avait un gros soucis sur le terrain en défense et dans les choix de systémes, avec un Diot que j'avais déjà trouvé bien en deça de ce qu'il était avant. C'est juste l'alchimie qui n'a jamais pris. JDC a sa part de responsabilité mais la direction aussi, à un moment faut aussi un gars dans le staff qui s'occupe des négocations de contrat et aide l'entraineur à faire les bons choix. Par pour rien qu'un directeur sportif est presque impératif dans un club pour le basket pro actuel. On n'est plus dans les années 80 ou 90 ou le coach fait tout de A à Z. C'est d'ailleurs le gros point noir de JDC, ne pas savoir travailler avec un directeur sportif. A Chalon, il a été obliger de le faire, et ça avait payé en 2017. Et quand il a voulu reprendre la main sur le recrutement, on a vu le résultat avec des signatures de joueurs qui étaient moyens pour un champion de France, qui d'ailleurs avait fait signer avant le début des PO de 2017, sans savoir si on allait loin et pourquoi pas gagner le sacre. Ca lui a coûté bien des problémes avec D.Juillot d'ailleurs pendant ses deux derniéres années de contrat, l'ancien boss de l'Elan n'avait pas du tout apprécié, en plus de son comportement à Pau ridicule.
Répondre
(1) J'aime
mick7142- Modifié
Merci à toi, finalement, tu apportes des renseignements aux supporters roannais avec des détails que l'on ignorait......Pau, oui on s'en souvient bien !!!
Répondre
(0) J'aime
macroy
@chalon71 : Il est tout a fait normal pour un coach d'avoir un avis préférentiel sur un directeur sportif concernant le recrutement. Surtout avec Choulet qui a un vrai talent pour dénicher des joueurs peu onéreux talentueux en début de carrière ou a la relance comme Doumbouya qui est venu a Roanne parce que c'est Jean-denys qui coachait. Comment voulais tu que Choulet ou meme un directeur sportif puisse savoir que Grady allait se taper une dépression !? Comment anticiper cela ? Si Brochot voulait virer Choulet,ça aurait pu être cohérent en ayant un coach expérimenté dans la manche comme Hay. Mais la,c'est pour mettre en place le coach des espoirs qui n'a jamais coaché en pro, pour une mission sauvetage ! C'est du suicide ! Bien a toi.
Répondre
(2) J'aime
halle_37
Bordel c'est pas comme si au minimum depuis le mois le novembre tout le monde le savait....... Cette saison depuis le mois d'août puait la descente, et on veut s'ajuster a 8 matchs de la fin, c'est magique Quelle tristesse
Répondre
(0) J'aime
kelfo_f2
Il me semble que la personne en charge des recrutements a été limogé récemment
Répondre
(1) J'aime
chalon71- Modifié
Ah bon il y avait une personne en charge du recrutement ? Ou c'était une illusion comme à Chalon aprés le titre de 2017, et c'était JDC qui recrutait de A à Z sans passer par lui... ?
(1) J'aime
derniermot
Rappelons qu'aucun recrutement, hors médical, n'est autorisé. Roanne ne se cache meme plus...
Répondre
(0) J'aime
kelfo_f2
*Ou hors joueur ayant rompu son contrat dans un autre club
Répondre
(0) J'aime
thorir- Modifié
Commentaire supprimé.
thorir
Donc n'importe quel club peut recruter qui il veut s'il encourage un joueur à rompre son contrat en lui proposant + par exemple ?
(0) J'aime
macroy
Manu, fallait pas virer Jean-Denys !!!
Répondre
(0) J'aime
chalon71- Modifié
Il a sa part de tort JDC, tout comme Brochot. Brochot aurait du lui imposer un DS à ses côtés. Et JDC n'aurait jamais du imposer le choix de ne pas en avoir un à ses côtés. Le probléme vient de là, car en regardant l'équipe qu'il avait recruté en début de saison, ce n'était pas parfait mais ça restait une belle équipe pour jouer entre la 6éme et la 12 éme place sans soucis. Juste qu'un DS aurait pu alerter et percevoir les carences de certains joueurs, comme Grady et son mental par exemple. Un DS ça ne sert pas qu'à négocier des contrats, ils se renseignent et discutent avec les agents avant. Un coach ne peut pas en même temps entrainer, recruter, se renseigner sur tout au niveau du recrutement... JDC si tu l'écoutes, il serait même capable de cuisiner et gérer la logistique pour les déplacements... Il veut tout faire, mais à un moment, il faut rester là pourquoi il a signé et ait payé.
Répondre
(3) J'aime