Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Pierric Poupet prolongé en tant que coach de l’ASVEL jusqu’en 2026

Betclic ELITE - Pierric Poupet prolonge ses fonctions de coach principal de l'ASVEL jusqu'en 2026. L'ancien assistant, apprécié des joueurs, avait été promu en janvier 2024 suite à l'éviction de Gianmarco Pozzecco.
Pierric Poupet prolongé en tant que coach de l’ASVEL jusqu’en 2026

Sous contrat jusqu’en 2026, Pierric Poupet va passer deux saisons de plus à la tête de l’ASVEL.

Crédit photo : FOXAEP

L’ASVEL a annoncé ce mercredi 17 avril la prolongation du contrat de Pierric Poupet en tant que coach de l’équipe professionnelle jusqu’au 30 juin 2026. Cette décision intervient suite aux bons résultats et à l’attitude reconnue des joueurs sous sa direction.

Alors que l’arrivée de Vincent Collet était évoquée avant même le début de saison, que l’option d’un retour de Frédéric Fauthoux a pris de l’ampleur dès la fin de l’année 2023, c’est finalement l’ancien joueur de Golbey-Epinal, Limoges, Bourg-en-Bresse, Orléans, Roanne, Rouen, Châlons-Reims, Orchies et Denain qui s’installe comme le véritable successeur de T.J. Parker. C’est ce dernier, avec qui il a grandi à Mont-Saint-Aignan, que Pierric Poupet (39 ans) a rejoint en 2021 au sein du staff de l’ASVEL. Avant même de prendre sa retraite de joueur en 2020, l’ancien meneur de jeu avait commencé à entraîner les U18 ÉLITE de l’ASC Denain en plus de passer ses diplômes. Après avoir contribué à la structuration du centre de formation du club nordiste en 2020-2021, il a sauté le pas du très haut-niveau en signant à l’ASVEL où il a retrouvé son meilleur ami. Les assistant-coaches se sont succédés avant de s’en aller (Morgan Belnou à l’été 2023, Jean-Christophe Prat en novembre 2023), lui permettant de monter dans la hiérarchie. Après le deuxième changement de coach, début janvier, il a pris le poste de coach-principal avec comme mission de terminer au mieux la saison 2023-2024 alors bien mal embarquée.

« Pierric a ramené énormément de sérénité dès le premier jour »

Tony Parker, président de l’ASVEL

Depuis sa prise de fonctions en janvier dernier à la place de Gianmarco Pozzecco, Pierric Poupet a su imposer sa marque et son style de jeu à l’ASVEL, restant invaincu en championnat à l’Astroballe et affichant un bilan plus que satisfaisant en EuroLeague, avec 6 victoires pour 9 défaites. Dans un contexte de tension économique, alors que Frédéric Fauthoux avait du mal à trancher entre prolonger à Bourg et revenir à l’ASVEL en tant que coach principal, l’option de la prolongation de Pierric Poupet a vite gagné des points. Sa sérénité, sa justesse tactique et sa lucidité ont convaincu les dirigeants et actionnaires du club de prolonger son contrat.

« Pierric a ramené énormément de sérénité dès le premier jour où il était en poste, estime Tony Parker, président de l’ASVEL. Les joueurs aiment jouer pour lui, les supporters aiment voir l’équipe jouer, et nos résultats n’ont jamais été aussi bons en EuroLeague depuis qu’il est là. C’était naturel de poursuivre l’aventure avec lui, c’est un coach d’avenir, avec des idées fortes et une connaissance très pointue du basket. »

Après la large victoire de l’ASVEL à Valence, pour la 33e journée de l’EuroLeague, Nando De Colo avait rendu hommage à son coach au micro de Skweek. « On a la chance d’avoir un coach qui croit tout le temps en nous, qui n’oublie pas de nous dire qu’on fait du travail au jour le jour, le collectif est présent », avait déclaré le leader offensif rhodanien.

De son côté, Pierric Poupet a exprimé sa gratitude envers le club, lui qui avouait après sa première victoire en EuroLeague que le fait de se retrouver coach principal de l’ASVEL n’était pas ce qu’il avait « prévu ».

« Je tiens à remercier l’ensemble des dirigeants du club, Tony Parker, Gaëtan Muller, et toutes les personnes qui ont rendu possible cette prolongation de contrat. Je suis fier de faire partie d’une belle organisation qui se veut ambitieuse et qui le restera. Je suis très heureux que l’on me fasse confiance et nous allons tout faire pour que la fin de saison soit belle. »

Cette prolongation de contrat marque le début d’une nouvelle phase dans le développement de l’ASVEL qui reste sur deux saisons particulièrement compliquées, autant sur le plan sportif qu’économique. Avec comme objectif principal la conquête d’un 22e titre de champion de France, celui qui a intégré le staff de l’ASVEL continuera d’insuffler sa patte au sein de l’ASVEL, dans l’espoir de faire redorer le blason du club.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
timotisane
Petit désaveux pour l'ASVEL malgré tout. On parlait de Gordon Herbert, Sergio Scariolo ou même Freddy Fauthoux il y a quelques mois... Bonne chance à lui pour maintenir le navire à flot.
Répondre
(6) J'aime
rudd4
Vous êtes fatiguant... Le gars a fait du très bon boulot depuis sa prise de fonction, les joueurs adhèrent et c'est bien plus plaisant a voir. Il va y avoir une réduction du budget, on peut pas envoyer un paquet d'argent sur le salaire d'un coach plus huppé qui va vouloir mettre un autre style de management en place.
Répondre
(0) J'aime
timotisane
Je n'ai pas dit qu'il était mauvais bien au contraire c'est le meilleur coach que l'asvel ai eu cette saison (et de loin)! Je suis même d'accord avec tout ce que vous avez dit excepté la première phrase qui est une attaque largement gratuite. Entre Lyonnais on peut s'avouez que l'année prochaine en Euroleague va être compliqué monsieur Delaney...
(5) J'aime
lou_grand
Content pour ce jeune coach qui fait pour l'heure de belles choses. Pour autant, un contrat de 2 saisons, c'est une marque de confiance mais aussi un risque s'il ne confirme pas. J'ai cru comprendre aussi que les finances ne sont plus aussi florissantes. Or, il va falloir renouveler une grande partie du groupe : De Colo, Lighty, Kahudi, Jackson. Et trouver du JFL. Histoire de rendre un peu de crédibilité au projet de TP qui a du plomb dans l'aile depuis 2 saisons.
Répondre
(2) J'aime
mick7142
Les contrats ne veulent plus rien dire aujourd'hui, tout le monde le sait bien. Par contre, je pense que le fait de continuer à lui faire confiance est valorisant, parce qu'il fournit du bon travail. Bonne chance à ce jeune coach FRANCAIS à l'ASVEL.......Bravo !!!
Répondre
(0) J'aime
elimouzi
"cette décision intervient surtout suite aux soucis financiers rencontrés par le club sinon vous pensez bien qu'on aurait été chercher un nom bien plus ronflant", voilà c'est comme çà que j'aurais commenté la décision du club de prolonger le coach actuel. si on pouvait arreter de prendre les gens pour des c..., je sais je reve...
Répondre
(5) J'aime
rogersartet
Avec ses problèmes financiers , l'ASVEL n'avait pas le choix . Je suis curieux de voir l'équipe de la saison prochaine , c'est peut-être un mal pour un bien cette nomination .
Répondre
(2) J'aime
guillaume_airball
Content pour lui car il semble être un bon meneur d'homme, mais est-ce que cela suffira à obtenir des résultats en Euroleague la saison prochaine avec un budget à la baisse et un effectif à reconstruire, j'en doute.
Répondre
(1) J'aime
bobby
Vu les baisses budgétaires annoncées, Poupet n'est pas forcement un mauvais choix dans ce contexte, ce peut être du gagnant-gagnant. l'ASVEL n'a plus les moyens ni les ambitions pour viser les Gordon Herbert ou Sergio Scariolo.
Répondre
(1) J'aime