Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Sekou Doumbouya : « J’ai pris conscience de beaucoup de choses »

Betclic ELITE - Sekou Doumbouya a "pris conscience de beaucoup de choses". De quoi l'amener à relancer sa carrière du côté de Roanne.
Sekou Doumbouya : « J’ai pris conscience de beaucoup de choses »

Sekou Doumbouya à l’entraînement avec Roanne.

Crédit photo : Chorale de Roanne

Sekou Doumbouya (2,05 m, 23 ans) à Roanne, c’est fait. Après une semaine d’entraînement, l’ancien joueur NBA s’est engagé avec la Chorale jusqu’à la fin de la saison.

L’ailier-fort, dont le retour à la compétition a été espéré à diverses reprises cette saison – il s’est entraîné avec Monaco, a rejoint Maroussi avant d’avoir discuté avec les Metropolitans 92 puis de s’être entraîné à Palencia – va rejouer en France. Cinq ans après sa dernière saison en Betclic ELITE, au Limoges CSP, celui qui a échoué à s’imposer en NBA est de retour sur les parquets. Ses échanges avec son nouvel entraîneur, Jean-Denys Choulet, notamment lors d’un repas, le rendent confiant quant à sa capacité à se relancer du côté de Roanne.

« J’ai tout à gagner, l’équipe aussi »

« Enfin je vais rejouer au basket, s’exclame-t-il au micro d’Eric Pejoux dans Le Progrès. J’ai travaillé dans l’ombre, beaucoup. Fallait le vouloir ! J’ai retrouvé cette envie de me dépasser… J’ai un objectif, Après tout ce qui s’est passé j’ai pris conscience de beaucoup de choses », indique-t-il. L’enfant de Fleury-les-Aubrais a été mal entouré, ce qui lui a joué des tours. Lui même le reconnaît. « Les gens autour de moi à ce moment-là n’étaient pas de bons conseils pour moi, familialement, au niveau de mes amis, bref mon entourage était un peu pourri. » Un mal pour un bien à son goût. « Cela m’a permis de prendre conscience de beaucoup de choses… Cette page est tournée, une autre s’ouvre comme Bouna (Ndiaye, son agent) le dit ma deuxième carrière commence. »

Après avoir perdu 21 kilos en fin d’année en s’entraînant dur du côté de Dallas, où vit Bouna Ndiaye, Sekou Doumbouya espère montrer que sa carrière est bien relancée. « J’ai tout à gagner, l’équipe aussi », juge-t-il avant de se montrer une première fois lors d’un match de préparation contre Saint-Chamond, ce samedi 24 février à la Halle Vacheresse.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
raoul_fonfrin
Cette prise de conscience est bien tardive. Enorme gâchis.
Répondre
(0) J'aime
lou_grand
Il n'a encore que 23 ans, laissons-lui encore une chance avant de parler de gâchis. Même si cela en prend le chemin...
Répondre
(0) J'aime
tony9
Si gâchis, le plus grand gâchis du basket français
(0) J'aime
mick7142- Modifié
"JMR COQUIO 86", tu connais très bien Sekou puisqu'il a beaucoup donné du côté de Poitiers. J'aimerais que tu nous parles du joueur, pas du garçon qu'il a été, car à priori, il aurait "bien grandi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Soit'... Merci pour ton commentaire à venir...
Répondre
(0) J'aime
coquio86
bonjour Mick ce joueur a une classe folle très adroit et vitesse exceptionnelle il méritait de jouer à un très haut niveau. Il a débuté à 16 ans en pro A et avait déjà beaucoup de temps de jeu mais s'enflammer très vite par moment. Une superbe détente et ses dunks vraiment venus d'une autre planète!! si JDC arrive à le dompter il va faire très mal et j'espère qu'il relancera sa carrière en prenant beaucoup de plaisir chez vous!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
(0) J'aime
mick7142- Modifié
Et bien voilà une réponse précise, et je te remercie. Ca donne une autre idée à tout ce qu'on peut lire par ci par là.
(0) J'aime