Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Chelsea Mitchell remplume l’ASVEL, qui officialise le départ de Gabby Williams

LFB - Une arrivée et un départ officialisés ce jeudi par l'ASVEL : la meneuse Chelsea Mitchell débarque à Lyon, Gabby Williams s'en va.
Chelsea Mitchell remplume l’ASVEL, qui officialise le départ de Gabby Williams

Chelsea Mitchell sera la pigiste de Julie Allemand à l’ASVEL

Crédit photo : Ramat Hasharon

Victime d’une invraisemblable série noire, avec seulement quatre joueuses professionnelles valides (!) pour finir le match à Saint-Amand le week-end dernier (défaite 59-70 chez la lanterne rouge), l’ASVEL Féminin a vite réagi après la blessure de Julie Allemand en embauchant Chelsea Mitchell (1,75 m, 26 ans).

La meneuse originaire du Maryland s’est engagée jusqu’à la fin de la saison en tant que pigiste médicale. Et si elle brillait depuis deux mois en Israël (20,7 points, 6,7 rebonds, 3,4 passes décisives et 3,7 interceptions en 9 matchs avec le Ramat Hasharon), la différence de standing sur le papier est nette entre la patronne de la sélection championne d’Europe et une joueuse n’ayant jamais disputé de Coupe d’Europe.

Diplômée de Morgan State en 2020, Chelsea Mitchell a joué en Roumanie, à Porto-Rico et en Italie sur ses premières saisons professionnelles. L’an dernier, avec Moncalieri, elle a terminé meilleure intercepteuse de Lega (15 points, 5,3 rebonds, 2,4 passes décisives et 2,9 interceptions).

Par ailleurs, l’ASVEL a officialisé cet après-midi le départ de Gabby Williams, confirmé dès mercredi par le président Tony Parker. Arrivée à Lyon avec le statut de MVP du Final Four de l’EuroLeague, l’ancienne ailière de Lattes-Montpellier avait pour mission de faire passer un nouveau cap au club rhodanien. Avec le doublé EuroCup – LFB dès la saison dernière, la mission a été accomplie, même si son retour tardif de blessure (fin novembre) a pesé très lourd sur l’exercice décevant traversé par l’ASVEL jusque-là. Ce qui n’empêchait pourtant pas l’internationale française d’être l’immense favorite pour le trophée de MVP du championnat (19,9 points à 54%, 6,8 rebonds et 3,9 passes décisives).

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion