Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Le cauchemar de l’ASVEL se poursuit chez la lanterne rouge, record en LFB battu pour Janelle Salaün

LFB - À deux semaines de la fin de la saison régulière, l'étau se resserre en LFB. La 20e journée a été particulièrement riche. Retrouvez tous les enseignements du week-end.
Le cauchemar de l’ASVEL se poursuit chez la lanterne rouge, record en LFB battu pour Janelle Salaün

Avec 24 points, Janelle Salaün a amélioré de trois unités son record offensif en LFB

Crédit photo : Landerneau Bretagne Basket

Après la victoire de Bourges vendredi, Villeneuve-d’Ascq n’a pas cédé à la pression. En déplacement à Landerneau, l’ESBVA-LM l’a facilement emporté (90-75), malgré les 29 points d’Amy Okonkwo, pour rester en tête de LFB (17v-3d). Une victoire bâtie lors d’un fabuleux troisième quart-temps (33-16) et une nouvelle fois marquée de la patte de Janelle Salaün. Alors que son frère Tidjane a brillé contre Saint-Quentin samedi (18 points), l’aînée des Salaün a battu son record offensif en LFB avec 24 unités (à 8/12, dont 4/4 de loin), accompagnées de 6 rebonds et 3 passes décisives. Elle avait tout de même déjà atteint la barre des 24 points le mois dernier lors du quart de finale retour d’EuroLeague.

Basket Landes, la force intérieure

Derrière le duo de tête, Basket Landes reste en embuscade à la troisième place, à une seule longueur de Bourges. Incroyablement dominatrices au rebond offensif (24 !), les coéquipières de Clarince Djaldi-Tabdi (11 points et 12 rebonds) ont pilonné Charnay sur les secondes chances. Au grand dam de Stéphane Leite, l’entraîneur des Pinkies, interrogé par le site officiel de Basket Landes. « Pour nous ça se résume juste aux rebonds. On prend moins de rebonds défensifs qu’elles n’en prennent d’offensifs. C’est assez fréquent à l’extérieur, on n’a pas cette énergie. Selon moi, les Landaises n’ont pas fait un très bon match, sans qu’il soit mauvais non plus mais elles ont été assez maladroites, notamment à longue distance. Mais elles ont eu 24 rebonds offensifs, donc 24 opportunités en plus de scorer. Pour moi, ce n’est que de l’envie. »

La joie des joueuses du Hainaut après leur exploit (photo : Daniel Lemoine)

Désormais loin des hauteurs du podium, les championnes de France ne cessent de dégringoler. En déplacement à Saint-Amand, la lanterne rouge qui restait sur onze revers en douze matchs (!), l’ASVEL a écrit un nouveau chapitre de sa saison cauchemardesque, dont souhaiterait s’extraire Gabby Williams. Avec seulement cinq joueuses professionnelles valides, et une nouvelle blessure à déplorer (Julie Allemand, touchée à la cheville après être retombé sur… le pied d’un spectateur), les Lyonnaises ont chuté dans le Nord (59-70). Corrigée par Villeneuve-d’Ascq à domicile la semaine dernière (62-97), l’équipe de David Gautier en est désormais à cinq défaites de rang, dont quatre en LFB. A contrario, cette soirée mettra du baume au cœur des Green Girls avec une quatrième tribune montée pour l’occasion et un record d’affluence dans la salle Maurice-Hugot : plus de 2 000 spectateurs !

Le BLMA dans le Top 4

D’autant plus problématique pour l’ASVEL, que Lattes-Montpellier a gagné. Par conséquent, le BLMA s’empare de la quatrième place, synonyme d’avantage du terrain en quart de finale, devant… l’ASVEL. À Pérols, le club héraultais a vécu une soirée parfaite : un succès populaire avec 8 069 spectateurs annoncés à la Sud de France Arena et une démonstration contre Tarbes (82-58). Avec un effectif toujours aussi réduit, les Gazelles ont majoritairement défendu en zone, ce qui a perturbé le TGB. Avec une Migna Touré adroite (19 points à 5/5 à 3-points, 6 rebonds et 4 passes décisives), le BLMA s’est envolé en deuxième mi-temps.

Angers s’accroche aux playoffs

Cinq semaines après le cauchemar vécu à Villeneuve-d’Ascq (66-106), Angers est en passe de sauver sa saison ! Promise aux playdowns à l’époque, l’UFAB a raccroché le bon wagon grâce à trois victoires en quatre rencontres. La dernière en date validée lors d’un duel crucial pour le maintien contre La Roche Vendée (65-61). Un crève-cœur pour le RVBC tant cette rencontre s’est jouée à rien : à un 9-0 dans le quatrième quart-temps, à un tir de 10 mètres de Leila Lacan avec la planche (61-55, 37e minute)… « On est toujours vivant pour les playoffs », se réjouit la technicienne angevine Aurélie Bonnan, dans les colonnes de Ouest France, à deux journées de la fin de la saison régulière. « En cas de playdowns, on commencerait à 5 victoires et 1 défaite. Mais l’objectif ce sont les playoffs. On est maître de notre destin. Si on gagne un des deux… Le plus tôt sera le mieux. Fin janvier, on nous voyait en playdowns. On fait une belle saison. »

La 20e journée de LFB :

  • Bourges – Charleville-Mézières : 89-68
  • Basket Landes – Charnay : 92-76
  • Angers – La Roche Vendée : 65-61
  • Saint-Amand – ASVEL : 70-59
  • Landerneau – Villeneuve-d’Ascq : 75-90
  • Lattes-Montpellier – Tarbes : 82-58

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
drefui
Merci beaucoup pour ce résumé
Répondre
(1) J'aime
pascalbazarde
Quel cador ce président TP qui aura joué l'Euroligue grâce à ses fameuses internationales "françaises". C'est qui au fait le président de Villeneuve ?
Répondre
(0) J'aime