Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Et si une éventuelle rétrogradation de Limoges profitait à… l’Élan Béarnais ?

Betclic ÉLITE - Alors que le Limoges CSP s'expose à un refus d'engagement, une telle décision pourrait faire le bonheur de l'Élan Béarnais, seulement 7e de Pro B mais club le mieux classé au ranking pour être repêché en cas de rétrogradation du rival limougeaud.
Et si une éventuelle rétrogradation de Limoges profitait à… l’Élan Béarnais ?

En cas de disparition du CSP, Pau est le club le mieux classé pour être repêché au ranking

Crédit photo : Limoges CSP

Pour les supporters du Limoges CSP, cela risque bien d’être la douloureuse seconde lame, dans une sorte de cruelle ironie du destin… Non seulement leur club de cœur est menacé d’être renvoyé dans les bas-fonds des championnats fédéraux, avec une audience prévue à la LNB mardi à 10h, mais une éventuelle rétrogradation du Cercle Saint-Pierre pourrait alors profiter à son ennemi héréditaire, l’Élan Béarnais (pourtant simple 7e de Pro B), pour retrouver la Betclic ÉLITE.

Les Mets encore mieux classés…

Comment est-ce possible ? L’article 305 du Règlement de la LNB indique qu’il sera fait appel au ranking pour compléter le nombre d’équipes dans une division en cas de refus d’engagement. Précisément la sanction à laquelle s’expose le Limoges CSP. Or, parmi les non-membres de Betclic ÉLITE, le club le mieux classé du ranking est… Boulogne-Levallois, qui va mettre la clef sous la porte. Et même si un improbable projet de reprise existe, il vaut mieux ne pas compter sur les Metropolitans 92.

De fait, derrière, on ne trouve ni Roanne, ni Blois, les deux clubs relégués sportivement en Pro B, mais bien l’Élan Béarnais, 11e sur 36 en début de saison. Pour cause, le ranking est déterminé sur la base d’un mélange des résultats sportifs des quatre dernières années et de critères extrasportifs. La saison 2021/22 sous pavillon américain jouerait alors à plein pour Pau, à l’époque vainqueur de la Coupe de France 2022 et demi-finaliste des playoffs de Betclic ÉLITE…

Et en Pro B ?

Prévu à 20 clubs la saison prochaine, le championnat de Pro B ressemble plutôt à une liste à trous pour le moment. La disparition des Metropolitans 92, la possible promotion de l’Élan Béarnais et l’incertitude autour des finances de Lille laissent planer plusieurs zones d’ombre. Et attisent l’espoir à Évreux, où l’ALM peut rêver d’un second repêchage, après celui de 1988, pour conserver son abonnement en LNB.

8e de Pro B au ranking en début de saison, alors qu’Angers était 16e, le club normand est le mieux placé pour être rattrapé par la manche au cas où. Mais les possibilités de défection étant nombreuses, il pourrait n’y avoir aucune relégation. Si tant que l’EAB soit suffisamment armée financièrement pour rester en LNB, ce qui reste à prouver

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
dispensseur- Modifié
Si la ligue fait ça c'est DEFINITIVEMENT la pire ligue européenne ! Faire monter une équipe 7ème de prob, éliminé en 1/4 de finale des playoffs parce qu'ils ont fait une grosse saison il y a 3 ans en payant des joueurs avec de l'argent qu'il n'avait pas. Est-ce qu'on se rend bien compte de ce qu'il se passe et le ridicule de la situation ?? On tombe dans le grand grand n'importe quoi à force de copinage à 2 balles
Répondre
(2) J'aime
cyrmans
Juste ou pas juste, moral ou immoral, il y a un règlement qui a été voté donc qu'il faut appliqué. Après est-ce que le règlement est bon c'est autre chose mais les clubs de LNB l'ont approuvés par un vote.
Répondre
(4) J'aime
dispensseur- Modifié
Le bon sens peut aussi rentrer en jeu dans l'histoire. D'accord avec la remarque que les club ont votés ce règlement mais je rappel que Pau a été sanctionné il y a à peine 18 mois pour des magouilles financières et qu'ils en sont à ce stade du ranking grâce à une saison ou ils ont triché, magouillé et payé de gros joueurs avec de l'argent qu'il n'avait pas. Rappelez-vous tout le cirque que nous avons eu avec ce club il y a 18 mois et dite vous qu'aujourd'hui on va le remettre sur le devant de la scène plutôt que des clubs seins, structuré qui se développent d'année en année en étant dans les clous ! C'est ça que je trouve ridicule au possible. Ca aurait été un autre club j'aurai été 100% d'accord avec vos remarques sur le fait que les clubs ont validé cette histoire de ranking. La chorale ou blois aussi se serait maintenu cette année en payant Brandon Jefferson 20k par mois et en faisant passer le salaire par une boite locale ou n'importe quelle autre détournement financier.
(4) J'aime
jc87
Sur le principe ce système de ranking est pas déconnant car ça évite à un club l'accident de parcours avec une saison pourrie par des blessures ou des recrutement foirés qui conduisent à une descente alors que les années précédentes il avait été assez bien classé. Le souci c'est que ça tombe au bénéfice potentiel de Pau qui a eu des soucis financiers mais qui est descendu sportivement par ailleurs. C'est un peu comme l'histoire de la coupe des Landes avec Diaw, on crie au scandale mais ce sont des cas isolés et un peu malheureux.
(0) J'aime
gomma
@dispensseur : pouvez-vous nous rappeler la sanction émise par la LNB envers le club de Pau ? À ce que je sache, aucune sanction n'a été donnée, seulement un cadrage des comptes sur 3/4 saisons le temps de rembourser les dettes. Le club de Pau a désormais une direction saine qui a déjà commencé à rembourser (dans les temps) leurs dettes. On va faire quoi ? Mettre le club de Pau au piloris jusqu'à la fin des temps parce qu'ils ont été vendu par Bayrou à des escrocs américains qui ont fait de la merde pendant une seule saison ?
(3) J'aime
cyrmans
Et pour compléter dans d'autre ligue on peut s'en sortir quand on paye pas les joueurs, je ne sais pas si c'est bien plus reluisant.
Répondre
(0) J'aime
dispensseur
Règlement ou pas, le bon sens peut aussi rentrer en jeu. Pau qui était dans une situation financière ridicule et grotesque il y a à peine 18 mois et on va les remettre sur le devant de la scène, comparé à un club structuré, aux finances seines et au développement remarquable ces-dernières années qui termine 1er non relégable à 1 victoire prêt (PS je ne suis pas supporter de ce club)... D'accord avec la remarque sur le fait que les clubs ont accepté et voté ce règlement mais pour un club comme Pau et le foin qu'ils nous ont fait il y a 18 mois concernant leurs finances je trouve ça grotesque !
(1) J'aime
samuel92- Modifié
La ligue ne fait pas ça pour s'amuser. Cette règle a été votée par les clubs lors d'une AG. On peut la trouver stupide mais les clubs de pro A et pro B l'ont entérinée à une forte majorité de mémoire. Sans doute même que les représentants du CSP l'ont votée.
Répondre
(0) J'aime
halle_37
Putain mais c'est clair, en gros on va remplacer qui triche contre un autre club qui triche mais bordel cette LNB c'est bienvenu a comique Land, c'est affligeant, comment des clubs comme Orléans roanne Blois entres autres peuvent accepter ça, mais savez quoi que tout le monde triche et donne des faux budgets il y aura un semblant d'égalité au moins
Répondre
(0) J'aime
gomma
Encore une fois, merci de ne pas mélanger "club" et "direction". Oui la DIRECTION de l'élan béarnais 2022 était des tricheurs (des escrocs pour être plus précis). Mais NON le club de l'élan béarnais n'est pas un tricheur. Depuis 2022, le club a une direction saine qui éponge petit à petit les dettes laissées par les escrocs américains. Idem pour le CSP qui a, actuellement, une direction plus que suspecte. Cela ne signifie pas que le CSP est un club de tricheurs.
(1) J'aime
halle_37
Peones4, ça me fait un peu rigoler de dire que la direction n'est pas le club, un club c'est sa direction joueur staff supporter etc, une entité, mets toi 2 secondes a la place d'un club comme Orléans qui est descendu la même année pendant que pau gagner la coupe de France a coup de faux dollars et la ils vont remonté plus vite que Orléans, grace a un ranking qui biaisé, car c'est une saison ou le club a triche,
(0) J'aime
gomma
@halle_37 : oui, je suis d'accord avec toi, CLUB=DIRECTION+STAFF+JOUEURS+SUPPORTERS+BENEVOLES. Comme en mathématiques (conditions nécessaire et suffisante), tu comprendras que ce n'est pas parce qu'une équipe dirigeante est pourrie pendant un laps de temps (10 mois dans le cas de Pau) que tout le club est à jeter par la fenêtre pour les 10 prochaines années. De plus, dans le cas de Pau, les escrocs américains NE REPRESENTAIENT EN RIEN le club. Ces gars-là sont apparus de nulle part, ont réussi à convaincre (je-ne-sais-comment) ce tocard de François Bayrou qui leur a vendu les clés du club, ont vidé les caisses et sont repartis aussi vite (en moins de 10 mois), en laissant le club endetté pour 4 saisons. Après, si tu penses que les salariés du club qui ont perdu leurs boulots, et les milliers de supporters qui ont été délestés de 500 euros, étaient de mèche, libre à toi. Moi j'appelle ça être victime d'une escroquerie (que le club paie encore aujourd'hui). Le club de Pau a aujourd'hui été repris par un Orthézien qui éponge les dettes en respectant l'échéancier donné par la ligue. Je crois que l'endettement sera terminé en 2025.
(0) J'aime
jjonbh44
Ce n’est que l’application par la LNB d’un règlement accepté par tous et ça évitera tout procès ultérieur. Le seul qui peut refuser cette montée administrative est l’Elan Béarnais qui financièrement et sportivement n’était pas au mieux cette année. Mais ça, c’est une autre histoire ! Il est urgent d’attendre les décisions définitives de part et d’autre…
Répondre
(0) J'aime
benoit
L elan rembourse les dettes laissé par les américains dans l échéancier prévu, dernière année de remboursement saison 2024-2025 et ils recommence à se structurer
(1) J'aime
dispensseur
@peones4 : non pas mettre le club sur piloris, mais éviter de lui offrir la chance de revenir sur le devant de la scène 18 mois après. Tu as fais n'importe quoi, tu as triché à un moment on te pardonne, tu payes ce que tu as a payer mais par contre tu fais ce qu'il faut sportivement pour revenir proprement sur le devant de la scène. Pas comme une fleur en faisant une saison très moyenne en prob grâce à une situation de la sorte. Tu reviens pas comme une fleur 18 mois après comme ça parce que encore une fois si Pau a cette place au ranking c'est grâce à ces mêmes tricheries !!
Répondre
(1) J'aime
mick7142- Modifié
Je suis entièrement de ton avis. De toute façon, je suis à 100% pour le sportif et la même chose contre les repêchages, Wild Card et autres favoritismes accordés par la FFBB ainsi que par la ligue. Tu joues, tu gagnes, c'est bien....Tu joues, tu perds, tant pis, retour à la case départ, c'est comme à KOH- LANTA.
Répondre
(0) J'aime
halle_37
Je suis bien d'accord avec vous, au point ça en est, autant que touts les clubs fassent pareil, grudgé vos budgets, faussé le championnat, y'aura un semblant d'égalité
(0) J'aime
gomma
Encore une fois, je comprends que la situation soit malheureuse, c'est évident. Mais j'aimerais qu'on évite de parler de "club tricheur" alors que, au moins dans le cas de Pau, il s'agissait d'escrocs américains (rien à voir avec le club) qui ont acheté le club à Bayrou (un autre tocard du même genre) et qui ont failli détruire l'élan béarnais pour de bon ... Heureusement cela n'a duré qu'une seule saison et, depuis, un repreneur originaire d'Orthez fait un super boulot de restructuration et d'épuration de dettes qui respecte l'échéancier donné par la ligue. Voilà, je comprends que, si l'élan remonte suite à une histoire de ranking basé sur la coupe de France de 2022, c'est super mal venu, c'est clair. Je suis également pour le "sportif uniquement" et contre les wildcard etc.. En revanche, il m'est important que le club de l'élan béarnais ne se fasse pas blâmé pour les 10 années à venir parce que, franchement, lui-aussi a été la victime de ces salopards d'escrocs (on le voit aujourd'hui avec une 7ème place de Pro B qui ne fait pas envie à grand monde dans l'élite).
Répondre
(1) J'aime
dispensseur
Oui le règlement a été voté, oui le ranking a été adopté par la ligue et les clubs mais entre temps un club a triché. Celui-ci devrait être automatiquement être exclus du ranking et pas repéché 18 mois après avec encore des dettes à payés !!! Tu as triché, on t'as sanctionné mais pour revenir il va falloir prouver et le faire sportivement ! C'est ça le vrai sport !!
Répondre
(2) J'aime
bearnais64
tout les clubs triche, et ASVEL avec ses contrats garçons et filles il aurait du être disqualifié aussi et aller au tribunal pour fraude fiscale. A pau les dettes vont être honorées suivant le contrat avec la ligue, ce qui risque de pas être le cas du CSP qui a le même problème avec le clan Forte que Pau avec les ricains
Répondre
(0) J'aime
halle_37
Le pire c'est que pau, ça va revenir en BE grâce a ce fameux rankings sur une saison triché de leurs part, mais quel honte sérieux
Répondre
(0) J'aime
drpoulet
Pas sûr que ça fasse les affaires de Pau justement. Le club est en pleine restructuration après l’épisode malheureux des américains. Repartir en pro A ce serait très risqué…
Répondre
(2) J'aime
le_xav
Drame en deux actes : merci Madame Forte.
Répondre
(0) J'aime
lcbowen37
Un public nombreux, fidèle et connaisseur bafoué. Honteux.
Répondre
(0) J'aime
dispensseur- Modifié
Commentaire supprimé.
lounkao
Quel gâchis !
Répondre
(0) J'aime
mick7142
Une véritable usine à gaz ce règlement.
Répondre
(0) J'aime
metal79
C'est à vomir !
Répondre
(0) J'aime
nofoot
et allez, ça va encore nous retomber dessus alors qu'on a rien demandé...
Répondre
(0) J'aime
chameaufou
Le principe même de cette montée est d'une non sens sportif sans nom.
Répondre
(0) J'aime