Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

L’ASVEL prend sa revanche de la Leaders Cup sur Nanterre

Betclic ELITE - L'ASVEL n'a laissé aucun espoir à Nanterre de s'imposer à l'Astroballe en dominant l'ensemble de la partie ce dimanche 7 avril (100-76). Villeurbanne (3e) repasse ainsi devant la JL Bourg, victorieuse de Blois un peu plus tôt dans la journée.
L’ASVEL prend sa revanche de la Leaders Cup sur Nanterre

Edwin Jackson a été très adroit face à son ancienne équipe Nanterre.

Crédit photo : Infinity Nine Media / Ilan Allouche

L’ASVEL a pris une revanche convaincante de la Leaders Cup ce dimanche 7 avril en s’imposant largement contre Nanterre 92 (100-76). Défait par l’équipe nanterrienne à moins de 60 kilomètres de là mi-février, à l’Arena Saint-Étienne Métropole, Villeurbanne a cette fois nettement pris l’avantage sur la formation de Pascal Donnadieu.

L’ASVEL sur la lancée de sa belle prestation à Valence

C’est une petite vengeance plus large que le simple affrontement à Saint-Chamond. Au match aller de Betclic ELITE, à Maurice-Thorez, Nanterre avait triomphé de l’ASVEL grâce à une grande prestation de son duo de meneurs Justin Bibbins – Benjame Sene. Il s’agissait du dernier match de championnat sur le banc de  T.J. Parker, remercié quelques jours plus tard après deux nouvelles défaites en EuroLeague. Depuis cette époque, l’ASVEL a connu deux autres entraîneurs (Gianmarco Pozzecco et désormais Pierric Poupet), a perdu son titre de la Leaders Cup en étant écarté d’entrée par Nanterre, mais va mieux sur la scène européenne.

Auréolé d’une probante et large victoire à Valence en milieu de semaine, les Rhodaniens ont poursuivi sur leur lancée ce dimanche. Parfaitement lancée par son pivot Youssoupha Fall (7 des 9 premiers points de son équipe, 18 points au final), l’ASVEL a dominé Nanterre de la tête et des épaules. Avec l’efficacité aux tirs d’Edwin Jackson (22 points) et Timothé Luwawu-Cabarrot (18 points), Villeurbanne a pris ses distances dès la mi-temps à la faveur d’une série de 16 points à 4 pour finir (53-34). Perturbé à l’intérieur par des problèmes de fautes ou encore trop dispendieux avec le ballon (19 pertes de balles), Nanterre n’a jamais pu inverser la tendance dans cette rencontre.

Avec une belle efficacité dans tous les secteurs aux tirs (12/29 à 3-points et 16/17 aux LFs), l’ASVEL s’est offerte un succès tranquille à l’Astroballe et un top 4 quasiment assuré en repoussant Nanterre à trois victoires d’écart.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lulutoutvert
Les 2 pivots à 3 fautes au bout de 13 mns, ça n'augure rien de bon. Ben l'Asvel a bien digéré ses 2 défaites. Bravo.
Répondre
(1) J'aime
flavor_flav
je ne sais plus quel "spécialiste" critiquait le choix de prendre E. Jackson...
Répondre
(0) J'aime