Luca Banchi : « Ce match est très clairement une très bonne référence pour nous »

Crédit photo : SIG Strasbourg / P. Gigon

Luca Banchi est revenu sur la défaite de la SIG Strasbourg contre l'ASVEL (67-83), ce dimanche en Betclic ELITE.

Dimanche, l’entraîneur Luca Banchi a perdu son premier match à la tête de la SIG Strasbourg. Privés de Matt Mitchell, les Alsaciens ont cédé face à l’ASVEL (67-83) à l’Astroballe. Malgré ce revers, le technicien italien semblait content par le travail produit par son équipe.

« On a eu la bonne approche pour ce match. Les joueurs ont montré qu’ils étaient concentrés, prouvant qu’ils étaient conscients de ce qu’il faut mettre en œuvre face à ce type d’équipe. Mais nous sommes déçus car nous avons montré qu’on pouvait répondre au combat physique à tous les niveaux et surtout quand on sait comment ils sont capables de très bien protéger leur panier et d’autant plus quand on connait la taille de leurs joueurs et leur agressivité… Malgré le nombre de lancers-francs et de fautes qui m’ont rendu fou. Mais on sait que contre une équipe comme l’ASVEL on va souffrir à un moment et qu’il faut faire toujours plus d’efforts. Il ne faut pas oublier que c’est une très bonne équipe, bien organisée et qui est capable de prendre l’avantage avec n’importe quel joueur. On a été solide mais sans doute pas assez de manière continue comme il faut le faire contre une grosse équipe comme celle-ci. »

En revanche, l’ancien coach de Milan était critique au sujet de l’arbitrage.

« On accepte les choix et critères des arbitres et on espère qu’ils soient les mêmes des deux côtés. Mais la seconde faute technique qu’on prend, on ne peut avoir aucun contrôle dessus. Nous sommes humains. Quand on voit le déroulement du jeu, certains coups de sifflets parfois on réagit. Mais, on ne réagit pas contre une personne et personne n’offense personne. On n’empêchera pas les joueurs de sauter de leur chaise. Quand on joue un match comme celui-ci avec beaucoup d’émotions, c’est normal que les joueurs sur le banc participent, c’est humain. Ou alors on est des peluches sur le banc et tout le monde restera calme, peu importe les coups de sifflets.

C’est du basket, c’est normal de vivre son match. Je pense que cette deuxième faute technique était un mauvais coup de sifflet en ce sens. l’ASVEL n’avait pas besoin de ce genre de coup de sifflet. Ils ont fait un match solide, en continuant à avancer en apportant joueur après joueur. Personne n’est parfait et nous ne l’avons pas fait, bien qu’on ait réussi une partie du match à leur faire face. Ce que je veux retenir c’est qu’on s’est battu en faisant de bons efforts jusqu’à la fin. On a montré de très belles choses durant 25 minutes, mais les 24 points inscrits en deuxième mi-temps ont été les fondations de la victoire de l’ASVEL.

Maintenant ce match est très clairement une très bonne référence pour nous et nous allons revenir à l’entrainement dès demain avec l’objectif qu’on soit encore plus solide pour jouer ce type d’équipe. Ce match va nous donner la direction à suivre pour la suite. Cette défaite ne doit pas ralentir le processus qui est en cours ».

Avant de se déplacer à Blois, la SIG va faire un tour en Hongrie pour y affronter le Falco KC Szombathely ce mercredi en Ligue des Champions.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires