Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Quel coach pour la SIG Strasbourg en 2024/25 ?

Betclic ÉLITE - Après une saison décevante, la SIG Strasbourg réfléchit à l'identité de son entraîneur pour l'exercice 2024/25. Si l'avenir de Massimo Cancellieri, sous contrat, n'est pas déterminé, l'option Laurent Vila est largement étudiée dans les bureaux du Rhénus.
Quel coach pour la SIG Strasbourg en 2024/25 ?

La SIG Strasbourg a entamé une réflexion concernant l’avenir de Massimo Cancellieri, sous contrat jusqu’en 2025

Crédit photo : Julie Dumélié

Le 21 avril, après une défaite honorable à Bourg-en-Bresse (74-77), le capitaine Léopold Cavalière avait volé au secours de son coach Massimo Cancellieri en pleine conférence de presse. « En français, on dit qu’on prend les matchs les uns après les autres ! C’est la réponse bateau qu’on donne toujours dans ces cas-là. » Le technicien transalpin semblait alors agacé par la teneur d’une question, portant sur les dangers de la fin de saison. « Si je commence à penser maintenant qu’il y a peut-être… (il s’interrompt) Je m’en fous ! Je suis entraîneur, l’important c’est de gagner les matchs. On va essayer de faire les playoffs et de gagner la Coupe de France. À la fin de la saison, on tirera une ligne et basta. »

Sur un fil au cours de ce dernier mois, la SIG a malheureusement fini par tomber. Pas de Coupe de France, à cause d’une finale perdue contre Dijon, ni de playoffs, une première depuis douze ans ! Pour le plus mauvais classement depuis 2010, 12e, qui privera certainement le club alsacien d’une Coupe d’Europe. Soit un bilan médiocre, certes rehaussé par une qualification pour le Top 16 de BCL, qu’il convient cependant de nuancer par l’annonce d’une saison de transition dès le début à cause de la baisse des moyens financiers : 10% de masse salariale en moins par rapport à 2022/23. Seuls les Metropolitans 92 avaient fait pire l’été dernier.

Laurent Vila en option alternative n°1 ?

Alors que le nouvel actionnaire Matt Pokora a publiquement annoncé son envie de faire de Strasbourg le troisième club de France derrière Monaco et l’ASVEL, la SIG repart presque d’une feuille blanche cet été. Seuls deux hommes sont sous contrat : Jean-Baptiste Maille (jusqu’en 2026), très peu utilisé en fin de saison, et le coach Massimo Cancellieri. Si l’avenir du directeur sportif Nicola Alberani n’est pas menacé, celui de l’entraîneur est plus aléatoire. Déçue du dénouement final, la SIG hésite quant à la suite à donner concernant à sa collaboration avec l’ancien technicien de Limoges, lié au club jusqu’en 2025. Si un départ semble être la tendance, la réflexion demeure inaboutie à son égard, rien n’a été déclenché pour le moment, aucune procédure entamée. Mais d’autres pistes sont étudiées, la plus chaude menant à Laurent Vila, élu coach de l’année en 2023, toujours sans solution de repli depuis qu’il a annoncé son départ de Cholet Basket fin mars suite au manque d’opportunités sur le marché des transferts.

La grogne du public, mécontent du jeu proposé cette année, pourrait peser dans le choix des dirigeants : Massimo Cancellieri a quitté le Rhénus sous quelques huées après le dernier revers contre Blois le 4 mai. Et la fronde s’organise sur les réseaux sociaux, jusqu’aux formes les plus comiques, comme le fait de tenter de faire élire Illan Piétrus MVP de la saison. Sous le seul prétexte que le jeune meneur a été le joueur… le moins utilisé par le coach. Du haut de ses 120 minutes sur la saison, le natif de Nancy est ainsi, pour l’instant, largement en tête des suffrages avec 42% des voix.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
rob_gordon
Je ne vois pas comment le club peut continuer avec MC. Il faut tout reconstruire sur le plan sportif, et on a pu voir cette année qu’en coulisses, le club ne paraissait pas si solide que ça. Au moins avec Vincent Collet, il y avait un fond de jeu… Je pense que Laurent Villa est une bonne option : il a eu des résultats intéressants avec des moyens plutôt limités. Un coach qui semble aussi être respecté par ses joueurs. Et il faut arrêter avec ces ambitions à la c… : 3ème club français….faut être lucide, il y a des clubs en avance, Paris, Bourg, et même Nanterre. On ne sait même pas où en est la rénovation du Rhenus Bref, que le club commence à refaire les PO et proposer un jeu cohérent Et quand on a la chance d’avoir des jeunes talents, on les fait jouer, même 10-12 min par match, et on n’attend pas qu’ils aillent exploser ailleurs
Répondre
(3) J'aime
lulutoutvert
tu penses à Hifi ou Frisch toi !!!! pour les clubs en avance Paris et Bourg oui, Nanterre cette année oui, mais la prochaine on n'est sur de rien. Comme le basket français quoi, tu tires 2-3 bons US et tu n'as pas de grosses blessures, c'est une bonne année. Mais dans le cas contraire, tu fais milieu de tableau, voire même tu luttes pour le maintien.
Répondre
(1) J'aime
timotisane
J'imagine qu'on peut ajouter Lucas Beaufort à la liste.
(0) J'aime
jeildo
Il y a aussi Illan Pietrus
(0) J'aime
halle_37
Et un jean denis choulet ?
Répondre
(0) J'aime
mick7142- Modifié
En voilà une bonne idée, mais comme directeur exécutif par contre, parce qu'il ne supporterait pas le pouvoir de la hiérarchie de la SIG, parce que dans un grand club, le coach est managé lui aussi, et c'est légitime. Entre le coaching et la présidence, il y a des gens qui ont des foncions bien déterminées, et chacun doit tenir sa place, et ne pas s'occuper de tout, et faire n'importe quoi. Et en conclusion, les clubs de hauts niveaux aspirent à du basket moderne aujourd'hui, basé sur la défense aussi, et avec de la jeunesse à tous les étages. Des nombreux dauphins, on peut faire quelques requins, mais avec de la diplomatie, surtout lors des conférences de presse après une défaite..................
Répondre
(1) J'aime
anta
Ca dépend si il veut mourir jeune... Non. Jamais. la SIGArmy ne pourra pas l'accepter.
Répondre
(0) J'aime
bearnais64
le barth il risque fort de partir de pau
Répondre
(1) J'aime
gai27
C'est déjà acté... Reste la destination.
Répondre
(0) J'aime
vince_93
J'aime bien l'homme, le personnage. Après, en termes de collectif et fond de jeu de la SIG cette saison, ça n'a pas été trop enthousiasmant. L'inconstance d'un match à l'autre a été le fait marquant cette année. Est-ce imputable au coach? Pas forcément, mais au final, c'est lui qui doit rendre des comptes, alors qu'il a subi une baisse de budget , des choix critiquables en terme de politique de recrutement (fin du recrutement en février seulement depuis quelques saisons, là où les autres finissent fin août ou début septembre au pire). Et que d'erreurs de casting depuis 2 ans... Alberani semble aussi avoir un peu perdu son mojo depuis l'époque Colson, Wainwright et Co. Au-delà de la baisse de budget, un paquet de clubs ont fait mieux, avec (parfois beaucoup) moins de masse salariale.
Répondre
(2) J'aime
anta
On ne va pas se mentir : si ce guignol (autant au sens théâtral qu'au sens blaireau) est reconduit à la tête de l'équipe la saison prochaine, je ne renouvellerai pas mon abonnement pour une 9e année. Et je crois qu'on est nombreux chez les fans à penser la même chose... Alors pitié ne faites pas cet affront au club qu'on aime ! Sinon le Rhénus risque de sonner creux, et ça serait triste pour nos joueurs.
Répondre
(2) J'aime
chou14
Virons déjà ce coach de pacotille.....la suite pourrait difficilement être pire de toute façon
Répondre
(1) J'aime
sigmen67
Svp Laurent vila a la SIG ,avec les moyens qu il demande. Avec des bons joueurs cela risque d être jack pot
Répondre
(0) J'aime
lefreezident
Matt Pokora au manettes, très grand pote du goat français j'ai nommé TP qui a un frère coach au chômage 🤔.....
Répondre
(0) J'aime
chris_22
Laurent Vila serait une super pioche !!
Répondre
(0) J'aime
fouineur89
Il y a de bons jeunes à la SIG , PIETRUS en est un super exemple, de plus en U21 équipe qualifiée au TROPHEE du FUTUR 2024 il y a d'excellents joueurs .qui méritent qu'on s'intéresse à eux.
Répondre
(0) J'aime