Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

L’affectif Ibrahima Fall Faye est devenu dominant à Nanterre : « Il fait une saison fantastique »

Leaders Cup - Ibrahima Fall Faye, pour sa 8e année professionnelle, explose au plus haut niveau français. À Nanterre, le pivot a trouvé un rôle et un contexte qui lui vont bien et font de lui l'un des tous meilleurs intérieurs de Betclic ELITE.
L’affectif Ibrahima Fall Faye est devenu dominant à Nanterre : « Il fait une saison fantastique »

Ibrahima Fall-Faye a rayonné lors de la Leaders Cup 2024.

Crédit photo : Lilian Bordron

Ibrahima Fall Faye (2,09 m, 27 ans) a été l’un des grands artisans de la campagne de Leaders Cup 2024 de Nanterre. S’il n’a pas permis aux Verts et Blancs de décrocher un premier titre depuis 2017, il a malgré tout grandement contribué au retour de Nanterre en finale de Leaders Cup, dix ans après la première. Et c’est loin d’être un hasard. L’Arena de Saint-Chamond n’a été que la grande scène d’expression qui manquait encore à celui que l’on prénomme aussi « Ibou ».

LIRE AUSSI. Gauthier Denis raconte son Paris Basketball : « Au début, il y avait 8 personnes dans la salle, dont mes parents et ma copine »

Un développement aux Mets 92 freiné par une blessure

Meilleur contreur de Betclic ELITE (1,4 contre par match) et 8e meilleure évaluation du championnat (16), le pivot sénégalais explose cette saison dans le championnat de France. Dans la Loire, il a successivement dominé les imposants secteurs intérieurs de l’ASVEL (24 points à 10/15 aux tirs, 6 rebonds et 2 contres) et de la JL Bourg (23 points, 10 rebonds, 1 contre et 2 interceptions). Suscitant même l’admiration de ses adversaires : « Il pose beaucoup de problèmes à cause de sa polyvalence offensive, observait l’ailier-fort Isiaha Mike (Bourg) après la demi-finale de Leaders Cup. Défensivement, il est long et peut bouger latéralement avec les meneurs. » Moins en vu face au Paris Basketball en finale (8 points), diminué par une douleur au genou, cette campagne de Leaders Cup reste néanmoins celle de la confirmation pour Ibrahima Fall-Faye, plus que celle de l’explosion.

« Offensivement, Ibrahima Fall-Faye est l’un des meilleurs intérieurs du championnat »

Isiaha Mike, poste 4 de la JL Bourg

Car celle-ci était sous-jacente et aurait pu arriver une saison plus tôt… aux côtés d’un certain Victor Wembanyama. Joueur des Metropolitans 92 la saison dernière, Ibou Fall Faye réalisait un début d’exercice dans la lignée de ce qu’il effectue actuellement avec Nanterre. Mais fin novembre 2022, l’intérieur s’est rompu les ligaments croisés… dans le derby des Hauts-de-Seine contre Nanterre. À ce moment-là, il tournait déjà à plus de 15 d’évaluation par match.

Ibou Fall-Faye, un besoin « d’affection et de confiance »

fall-faye
Ibrahima Fall-Faye, ici en défense sur Mikael Jantunen lors de la finale de la Leaders Cup 2024. (Photo : Lilian Bordron)

Alors le voir revenir aussi fort, à Nanterre, moins d’un an après sa blessure, a de quoi susciter l’admiration de son entraîneur Pascal Donnadieu. « Il fait une saison fantastique, déclarait-il lors de la Leaders Cup. J’ai rarement vu un joueur revenir de croisés comme lui. Il est revenu très vite. »

Outre un niveau de jeu qui ne demandait qu’à éclore, le contexte nanterrien a certainement facilité l’épanouissement d’Ibrahima Fall-Faye. Souhaitant souvent évoluer avec un important vivier de joueurs formés localement (JFL), proche de ses joueurs, Pascal Donnadieu a créé à Nanterre un véritable cocon familial depuis plusieurs décennies. Une atmosphère propice au développement du Sénégalais. « Ibou, c’est un affectif, décrit celui qui officie depuis 1987 sur le banc de Nanterre. Il a besoin de ce climat d’affection et de confiance autour de lui. Ça a toujours été dans l’ADN de ce que j’aime faire, il se sent comme dans un poisson dans l’eau. J’ai une très grosse relation de confiance avec lui. »

Un passage par la Belgique avant de revenir en France

Passé par le centre de formation de l’Élan Chalon de 2014 à 2017, Ibrahima Fall Faye a livré un premier exercice professionnel complet du côté de Poitiers en Pro B (4,9 points et 4,9 rebonds en 16 minutes de jeu sur 34 matches). Il s’est ensuite exporté en Belgique, à Louvain (2018-19) puis Anvers (2019-21), où il a pu engranger du temps de jeu et des responsabilités (13,6 points et 4,4 rebonds en 26 minutes de moyenne sur sa dernière saison dans la ville flandrienne). En 2021, il est revenu dans le championnat de France, à Monaco.

Mais la marche était trop haute dans une équipe tout juste victorieuse de l’EuroCup et qui effectuait ses débuts en EuroLeague. La Principauté accueillait en plus ses stars comme Mike James, Dwayne Bacon et Donatas Motiejunas. Il recroisera la route de son ancienne équipe pour la reprise de la Betclic ELITE, le mercredi 28 février à Paris La Défense Arena.

LIRE AUSSI. Les cinq raisons d’assister à Nanterre – Monaco à Paris La Défense Arena

Ibou Fall Faye a disputé 15 matchs d’EuroLeague avec Monaco en 2021/22 (photo : Sébastien Grasset)

Aujourd’hui, Ibrahima Fall Faye montre qu’il est un intérieur capable de prétendre disputer des compétitions européennes, avec une activité très intéressante que ce soit sur l’aspect offensif ou défensif. Rapide et mobile, le All-Star peut à la fois défendre sur les grands et les meneurs, notamment sur pick and roll où l’a vu aller toucher la balle en sortant fort sur JeQuan Lewis, pourtant bien plus petit que lui. « II a des qualités de vitesse, un toucher extraordinaire, le sens du rebond, énumère Pascal Donnadieu. C’est aussi un battant, il ne supporte pas de perdre. » De quoi laisser augurer d’une belle revanche, contre Monaco ce mercredi 28 février, après la désillusion en finale de Leaders Cup ?

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lulutoutvert
oui c'est vrai, mais quand il se prend 2 fautes dans les 2-3 premières minutes du match, tu sais que ça va être compliqué
Répondre
(0) J'aime
gai27
Depuis son retour à Boulogne et sans sa grave blessure, il aurait été encore plus monstrueux aujourd'hui... Joueur très agréable à suivre
Répondre
(0) J'aime