Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Théo Maledon quatrième joueur français coupé cette saison

NBA - Théo Maledon a été coupé ce lundi 4 mars par les Suns, après n'avoir joué que 13 minutes en cumulé depuis sa signature en décembre. Il a été remplacé par l'ancien Strasbourgeois Ishmail Wainright.
Théo Maledon quatrième joueur français coupé cette saison

Théo Maledon n’a joué que 4 bouts de match sous le maillot des Suns

Crédit photo : NBA League Pass

Killian Hayes, Frank Ntilikina, Malcolm Cazalon et maintenant Théo Maledon (1,93 m, 22 ans). Ce dernier mois aura été fatal pour les jeunes joueurs français de NBA. Ils ont été coupés les uns après les autres à cause de leurs performances décevantes. Les franchises sont en effet dans une période de modulation de leurs effectifs pour préparer l’intersaison. Ces dernières testent différents joueurs sur des contrats courts pour voir ce qui fonctionne le mieux.

Le contrat two-way de Maledon, particulièrement précaire, était donc propice à être coupé. Les deux derniers two-way français – Moussa Diabaté (Clippers) et Olivier Sarr (Thunder) – ne sont d’ailleurs pas à l’abri de subir le même sort. En ce qui concerne Maledon, les Suns ont fait le choix de s’en débarrasser pour faire de la place à un ancien de la maison et ex-joueur de Strasbourg, Ishmail Wainright. L’information a été annoncée ce lundi soir par le journaliste Michael Scotto de HoopsHype.

Un passage sans relief

Pour Théo Maledon, ce passage aux Suns a été cruel. Il n’a jamais eu sa chance depuis sa signature le 18 décembre dernier. Les deux premiers mois, il n’est même pas apparu sur les feuilles de match. Et n’a pas pu non plus garder le rythme en jouant en G-League – ce pour quoi son contrat two-way est prévu à l’origine – puisque les Suns sont la seule franchise à ne pas avoir d’équipe affiliée dans la ligue inférieure. Le natif de Rouen a donc été cantonné aux entraînements collectifs pendant tout ce temps. C’est seulement après la trade deadline qu’il a été intégré à l’effectif et aux feuilles de match. Entre le 9 février et le 3 mars, il est apparu quatre fois dans des garbage times, pour 13 minutes et 5 petits points en cumulé.

Il y avait pourtant une place à prendre dans cet effectif des Suns, qui manque cruellement de meneur de formation. Mais cette place a finalement été prise par son concurrent direct, le meneur Saben Lee, dont le contrat two-way a été converti en contrat garanti sur plusieurs années. Comme aux Hornets en début de saison, Maledon n’a pas dû convaincre le staff de l’Arizona. Il quitte donc ce qui était sa troisième équipe depuis son arrivée en NBA à la Draft 2020 (34e position). De la même manière que son compatriote Frank Ntilikina, son avenir pourrait maintenant se faire du côté de l’Europe.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
ugolin
Quel temps perdu … J'espère qu'il a mis des pétunes de côté
Répondre
(2) J'aime
derniermot- Modifié
Un moment faut arreter de dire n'importe quoi Temps perdu pour quoi ? Les trois premieres annees, il a largement joué en NBA, ptet pas titulaire mais il a largement joué. Il n'a perdu aucun temps, tout le monde n'a pas le niveau pour etre titulaire NBA. Il a perdu du temps de quoi ? Il a raté qq ASVEL Chalon sur Saone et la merveilleuse Euroligue avec ses Kaunas-ASVEL de reve que personne ne regarde... Il a largement vécu son expérience NBA, cotoyé les plus grandes stars de ce jeu, et largement joué avec eux. Cette derniere saison est plus penible car, faute d'exploser plus, les franchises misent sur de nouveaux jeunes Il aurait pu arriver plus tard en NBA mais dans son cas précis, il a joué 27, 18 puis 19 min de moyenne... soit plus qu'à l'ASVEL... Et comme de nombreux joueurs NBA, il y a fort à parier qu'il cassera tout à son retour en Europe s'il revient
Répondre
(1) J'aime
fussoire38
Pardon, mais le bilan global n'est pas très folichon au regard des espoirs qu'il suscitait... Des sous il en a mis de côté, maintenant il faut jouer, qu'il revienne en France ! >Et comme de nombreux joueurs NBA, il y a fort à parier qu'il cassera tout à son retour en Europe s'il revient Etre performant peut-etre, tout casser à voir...
(0) J'aime
yo1935
pas mal de vérité dans ce commentaire. Par contre, il a du mal a convaincre entre les Mitrovic, les franchises NBA et l'equipe de France, malgré son talent. Problème d'attitude ?
(0) J'aime
zonepress- Modifié
"Il y a fort à parier qu'il cassera tout à son retour..." Les paris sont ouverts !
(0) J'aime
lou_grand
Alors oui, il a vécu son rêve américain et mis de l'argent de côté, pas de souci. Mais bon, il est dans l'anonymat absolu ou presque (merci bebasket !), loin des radars de l'EdF. Tu évoques ses temps de jeu mais il y a eu pas mal de minutes dans le "garbage time", mais aussi en G-League. Quant à "tout casser à son retour en Europe", il n'arrive pas à s'imposer en NBA et tu penses qu'une grosse cylindrée européenne va lui donner un poste de titulaire comme ça, sans avoir rien prouvé ? Au mieux une place de doublure dans un roster moyen d'EL. Qu'il rentre vite en Europe pour jouer, tout simplement, progresser et peut-être dans 3-4 ans ambitionner cette place de titulaire.
(0) J'aime
djokeric
Il a eu sa chance à Okc, il a pas réussi à s'imposer. Derrière on a le sentiment qu'il a régresser entre sa.dernière année au thunder et ses passages à Charlotte et Phoenix. J'espère qu'il va revenir en europe la saison prochaine, l'asvel me semble l'équipe idéal pour lui.
Répondre
(2) J'aime
zonepress
Ruée vers l'or, clap de fin.
Répondre
(0) J'aime